Partagez cet article

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi le Prater c’est l’expédition. Je ne comprends toujours pas ce parc. D’ailleurs en est-ce un ? On y trouve tout et n’importe quoi, mais surtout une forme de dépaysement au cœur de la capitale autrichienne, et cela depuis 250 ans ! Vous vous doutez bien que son histoire m’intéresse. J’ai d’ailleurs même poussé le vice jusqu’à me rendre à des conférences le concernant !

Je ne sais si cela vient de son originalité, mais chaque fois que je m’y rends, c’est un événement. J’ai l’impression de prévoir ma sortie comme un voyage, alors que je m’y rends le plus souvent en métro d’ailleurs, ou parfois avec la ligne 1 du tram.

C’est ainsi que je mis quelque temps à profiter de l’un des emblèmes de la ville, si ce n’est l’Emblème, la Grande Roue ! Je vous avoue que je ne suis pas très attirée par ce genre d’attractions mais il fallait bien se lancer un jour. Si on la compare aux autres distractions du Prater, on peut dire que l’on prend peu de risques avec ses peurs ou celles des autres. Elle n’est pas si haute que celles que l’on voit dans la plupart des capitales, et c’est certainement ce qui lui confère sa singularité. Je profitai alors de la visite d’amis pour m’y rendre. Nous fûmes tous surpris par la vue qu’elle nous offrait sur le centre de la ville et le Danube. Vous pouvez ainsi également chercher à décortiquer ce sacré Prater.  Ses anciennes cabines en bois participent d’ailleurs au charme du tour et nous replongent un peu dans cette Vienne fin de siècle. Associant en général mes escapades en hauteur avec un petit verre, je surpris mes amis avec une bouteille de vin pétillant. Je vous conseille vraiment de reprendre cette idée, succès assuré ! En attendant de monter dans la roue, vous pouvez jeter un œil à des reproductions miniatures de Vienne du temps des romains à celui de la dernière guerre. Un petit retour en arrière avant de vous envoyer en l’air.

img-20161025-wa0000La Grande Roue fait désormais partie de mon programme viennois, surtout si il y a des enfants parmi ceux que me rendent visite. De jour comme de nuit, c’est une très belle expérience.

Informations pratiques :

Comment s’y rendre ? Elle se trouve à deux pas de la très grande station Praterstern. Si vous souhaitez éviter les jeux de piste, suivez bien les panneaux indiquant « Prater » et les représentations de la Grande Roue pour sortir au bon endroit.

Quand s’y rendre ? De jour comme de nuit, par grande chaleur ou grand froid, vous trouvez les horaires ici.

Combien ça coûte ? 9,50 € ou 4 € pour un enfant entre 3 et 14 ans. Il y a des offres moins chères pour les familles et vous pouvez y aller une fois gratuitement avec votre Niederösterreich-CARD.

dsc_0882-copie

Partagez cet article

1 Comment

  1. Olivier dit :

    Etant logés du côté du Prater, il nous était difficile de passer à côté de ce grand parc d’attraction ouvert où tout le monde profite de la journée à se balader librement, regarder ou faire des attractions, …
    Evidemment, comme tout bon touriste qui se respecte et muni de notre NiederoesterreichCard nous sommes allés faire un tour de Grande Roue. Quel plaisir de voir Vienne et son Prater à nos pieds ! Nous avons également pu profiter du crépuscule pour voir les premières lumières dans la ville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69598833