Partagez cet article

Pour je ne sais quelle raison je ne fréquente cette institution culturelle viennoise que depuis peu. Afin de rattraper ce que je jugeais être un retard, je le parcourus plusieurs fois le mois dernier et tombai littéralement sous son charme. Il est vrai que lorsque l’on pénètre cette architecture de briques, on est saisi par la beauté, la chaleur, l’équilibre et la grandeur de son hall néo-Renaissance qui permet d’organiser l’espace muséal et accueille régulièrement différents événements culturels.

Au MAK (Museum für angewandte Kunst – Musée des Arts appliqués), je fus conquise à la fois par le contenu et par la forme. Les espaces d’exposition font en effet preuve d’une grande créativité et l’on peut toujours lire la démarche de leurs concepteurs. Mon coup de cœur reste la salle dédiée à la collection de tapis du musée. Je n’en dis pas plus. A vous de vous laisser surprendre !

Tiens je le connais lui !

L’aiglon !

Les collections et leurs présentations permettent de bien appréhender les styles d’ameublement les plus spécifiques de Vienne, comme le baroque, le Biedermeier et bien sûr le Jugendstil. Ce dernier s’intègre dans un vaste espace dédié à ce que l’on appelle internationalement l’Art nouveau. Ainsi l’on peut voir des exemples venant de l’Angleterre comme du Japon, ou bien sûr de la France ! Plusieurs créations d’Emile Gallé et de Louis Majorelle sont exposées parmi d’autres ! (De quoi rêver les yeux grands ouverts).

Le MAK offre également de beaux espaces d’exposition à des artistes contemporains suscitant de nombreux questionnements artistiques et culturels.

Une institution à ne pas manquer !

Une visite un mardi soir au début de l’année prochaine y est prévue pour le club « Ca valse à Vienne ». Si vous êtes intéressés, pensez-à vous inscrire au club !

 

Le labo !

Cette exposition me fait penser à quelqu’un

 

P.S. : Le MAK possède quelques dépendances dans le monde entier dont une à Vienne, le petite château de Geymüller, qui possède une incroyable collection d’horloges.

 

Informations pratiques

Adresse : 5 Stubenring, Vienne

S’y rendre en transports en commun : A deux pas de la station Stubentor (Métro ligne 3 et ligne 2 du tram), ligne de bus 74A au coin de la rue et à quelques minutes de la station et gare Landtraße – Wien Mitte.

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h.

Tarifs : 9,90 € (12 € à partir du 1er janvier 2018), 7,50 € (bientôt 9 €) pour les étudiants de moins de 27 ans et les plus de 60 ans, et gratuit pour les moins de 19 ans.

Nocturne les mardis de 18h à 22h (entrée gratuite qui passera à 5 € à partir du 1er janvier 2018).

Les informations à lire dans les salles lors de la visite sont en allemand et en anglais.

 

Article mis à jour le 4 octobre 2018.

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69598833