Partagez cet article

Avez-vous déjà entendu parler du seul et de l’unique musée des globes ? J’espère pour mon égo que vous ne serez pas si nombreux. C’est en effet ma sœur, de passage à Vienne, qui m’en apprit l’existence, y ayant passé une partie de la matinée alors que je travaillais. J’avais beau tout tenter, elle vit bien que non je ne le connaissais pas et je pensais même que c’était un canular de sa part. Après son départ, je partis à sa recherche, même si je doutais du sérieux d’un tel musée. Cependant, voyant à l’entrée qu’il faisait partie des musées rattachés à la bibliothèque nationale, je révisai mon jugement, véritablement sans fondement.

Je m’attendais tout de même à pénétrer dans un ancien appartement poussiéreux mais me retrouvai à déambuler dans les pièces d’un palais, le palais Mollard-Clary, dont l’une encore admirable par son décor baroque.

La taille de la collection est impressionnante. Il y a des globes de tous âges, de toutes tailles et de toutes origines. Ils permettent de faire un voyage dans l’élaboration de la connaissance du monde et ses différentes interprétations appliquées sur des éléments sphériques. Chaque globe témoigne en effet de l’époque, de la culture, des visées politiques et idéologiques du ou des commanditaires. Je fus également très surprise par le nombre de globes d’autres natures (célestes, astronomiques, d’autres planètes…). C’est un endroit très enrichissant qui ne vous fera ni tourner la tête ni tourner en rond.

Le billet d’entrée de ce musée vous permet également de pousser la porte d’un autre musée, également unique en son genre, et d’autant plus curieux, le musée de l’esperanto ! Quelques salles qui vous plongent dans ce projet idéaliste qui ne cesse de faire des adeptes. Jamais deux sans trois, avec le même billet, vous pouvez également visiter le musée du papyrus, qui malgré une présentation quelque peu passée, offre un nombre conséquent de papyri en tous genres à scruter du regard. Vous serez d’ailleurs très certainement, comme cela fut mon cas, la seule personne présente dans la salle, alors profitez-en !

Le musée des globes est une curiosité qui vaut bien le détour. En en ressortant, vous commencerez peut-être comme moi à voir de plus en plus de globes dans tout le centre-ville. En effet, les façades et les toits de nombreux palais en arborent fièrement.

Défi : Mettez vous en quête de trouver tous les globes du centre-ville !

Informations pratiques

Adresse au cœur de Vienne : 9 Herrengasse

Tarifs : 4 € (billet également valable pour le musée de l’esperanto et celui du papyrus), gratuit pour les moins de 19 ans.

15 € si vous souhaitez en plus l’accès à la Prunksaal et au musée de la littérature (avec ce billet vous avez 7 jours pour visiter tous les musées, c’est très rentable).

Vous pouvez bénéficier gratuitement du billet à 15 € si vous détenez la fameuse Niederösterreich-CARD

Partagez cet article

2 Comments

  1. JOSETTE POMMIER dit :

    Le musée des globes semble très bien.
    De superbes paons au château de Graz surprennent

  2. Olivier dit :

    Il n’y a qu’Amélise pour nous faire découvrir ce musée quand tout le monde se rue dans la ville ou à Schönbrunn ! Et bien je dois avouer que j’étais très content de ma visite ! Des globes en veux-tu en voilà, de toutes les tailles et toutes les couleurs (les formes étant généralement les mêmes !).
    Pour les plus vieux (1400-1500 je crois) on peut voir comment était perçue la carte du monde, parfois bien, parfois mal, mais toujours plaisant à voir quand on maitrise un peu sa géographie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69598833