Partagez cet article

Lors de ma première année en Autriche, les collègues de l’école dans laquelle je travaillais me proposèrent à la belle saison d’accompagner une classe de 2nde (équivalent à la 6ème en France) à Carnuntum. Le nom à la résonnance latine m’intriguait. En effet, d’après ce que me dirent mes collègues, nous allions aller explorer la vie quotidienne des Romains de l’Antiquité dans une ville romaine reconstituée grandeur nature. Malgré mon intérêt certain pour cette période historique, j’étais très réservée quant à une reconstitution. L’équipe pédagogique et les élèves étant très emballés par l’idée de me faire découvrir l’Autriche, je ne pouvais refuser cette invitation. Et bien heureusement !

J’ignorais alors que cette ancienne cité romaine est la plus grande située sur le territoire autrichien. Elle fut fondée au Ier siècle, accueillit des unités militaires pendant près de 400 ans et eut près de 60000 habitants à la fin du IIème siècle. Le site de Carnuntum, au bord du Danube, frontière naturelle de l’Empire romain, était en effet stratégique, et la ville était alors capitale de province (la Pannonie). Après le retrait des troupes romaines, elle fut presque entièrement abandonnée, le nombre d’habitants ayant fortement chuté.

Après une introduction au site de Carnuntum, on se promène entre ruines et restitutions. Une balade fort instructive. On pénètre ainsi dans des habitations, chez des artisans, dans des boutiques, et même dans des thermes (oui !), où les décors et le mobilier sont reconstitués d’après les recherches d’archéologues. Quelque soit votre âge, le site ne peut vous laisser indifférent. La non-compréhension de l’allemand, du slovaque ou de l’anglais ne constitue aucun frein à la visite. Mes parents recommandent la visite des lieux alors qu’ils n’y ont lu aucun panneau d’information ! Nous y avions d’ailleurs fait halte en matinée alors que nous étions en route pour Bratislava, ville à laquelle nous avions consacré l’après-midi. Un périple que je ne peux que vous recommander !

Carpe diem.

 

Informations pratiques

Le site est ouvert du 18 mars au 18 novembre tous les jours de 9h à 17h.

Adresse : 1A Hauptstraβe, 2404 Petronell-Carnuntum

Pour s’y rendre : En voiture, je vous conseille de prendre la nationale 9 (B9) histoire de voir du pays. Vous en aurez pour une quarantaine de minutes pour une quarantaine de kilomètres.

On peut y aller en train directement, il suffit d’en prendre un (S7 ou train régional) qui a Wolfsthal pour direction. Comptez 45 minutes en train régional et 10 minutes de plus en S7. Puis il faut faire une petite marche d’un kilomètre.

Langues disponibles pour les informations sur place : allemand, anglais et slovaque.

Tarifs : 11 € par personne, 9 € pour les séniors, les étudiants et les 15-18 ans, et 6 € pour les 11-14 ans. La visite est gratuite avec la Niederösterreich-CARD.  

 

Partagez cet article
69598833