Partagez cet article

Le week-end dernier, un très bon ami me proposa de faire une randonnée dans la forêt viennoise en partant de Mödling. Je commençais à rêver de cette belle balade en forêt quand il ajouta que nous allions y voir des ruines. Cette sortie semblait avoir été concoctée pour moi 😉

Nous suivîmes le parcours des ruines proposé dans Wandern im Wienerwald (Randonnées dans la forêt viennoise) des éditions Falter, un livre que je ne peux d’ailleurs que vous recommander.

Je savais bien que le château fort de Mödling (Burg Mödling) était en ruines, mais je ne savais pas que d’autres ruines se cachaient dans la partie de la forêt attenante au château de Liechtenstein (Burg Liechtenstein, sur la commune de Maria Enzersdorf). Pour s’y rendre, il faut grimper un peu derrière la très belle église Saint-Othmar et marcher jusqu’au Mödlinger Kobenzl, où l’on peut se restaurer et d’où l’on peut observer la ville de Vienne. A deux pas de là on peut découvrir une ruine, la tour noire (Schwarzer Turm), d’où l’on a une très belle vue sur Mödling, son aqueduc, et le massif forestier. Il s’agit cependant d’une fausse ruine construite en 1809 par le prince Johann Josef Ier von und zu Liechtenstein pour agrémenter les alentours de son château. En repassant par le Mödlinger Kobenzl on parvient à d’autres ruines. Quand je vis sur un panneau qu’il s’agissait d’un amphithéâtre, je me demandais ce que les Romains avaient bien pu faire là. En effet, il s’agit de nouveau de fausses ruines de 1810 et 1811, également construites par le prince Johann Josef Ier von und zu Liechtenstein. Le prince devait être sacrément romantique. Je fus vraiment très impressionnée par cet ensemble. Il est très long et ses pavillons sont même voûtés ! Je n’ai qu’une envie, y retourner pour pique-niquer en fin de journée avec des amis ou de la famille de passage. L’endroit ne peut laisser personne indifférent tant il surprend et transporte.


Depuis l’amphithéâtre, on tombe très vite sur le Burg Liechtenstein. Sa construction remonte au XIIème siècle mais il fut détruit à deux reprises aux XVIème et XVIIème siècles par les Ottomans. Ces derniers stationnèrent un certain temps dans la forêt viennoise ! Le château fut acheté en 1808 par notre cher Johann Josef (je vous épargne sa titulature 😉) qui le restaura.

Nous traversâmes ensuite prairies, jachères et une partie d’Hinterbrühl, où l’on peut d’ailleurs visiter le plus grand lac intérieur d’Europe, pour revenir à Mödling et arpenter de nouveau la forêt pour voir de plus près les ruines de son château fort. Son édification remonte aussi au XIIème siècle. Il fut aussi détruit par les Ottomans et ses ruines aussi achetées par notre cher Johann Josef !

Décidément, cette randonnée aurait pu s’intituler « sur les traces des ruines du prince Johann Josef Ier von und zu Liechtenstein » ! Ce qui m’y surprit, outre le fait de retomber sur Johann Josef, ce fut l’importante présence de pins, qui par leur développement et à cette époque de l’année, confèrent un charme tout méditerranéen à l’endroit. Un vrai dépaysement et de très belles découvertes !

Informations pratiques

Mödling se trouve à une petite dizaine de minutes en train de Vienne depuis la gare de Meidling. En voiture, comptez une trentaine de minutes et à vélo une bonne heure (suivant bien sûr d’où vous partez).

Si vous souhaitez faire le tour à pied de toutes ces ruines en vous rendant à Mödling en train, comptez bien au moins quatre heures.

En voiture, vous pouvez vous garer sur le parking attenant le Burg Liechtenstein ou dans Mödling où le stationnement est gratuit le dimanche et le samedi à partir de 12h.

Cyclistes, notez que les chemins qui mènent aux ruines ne sont pas praticables à vélo.

De nombreuses informations sur le Burg Mödling sont disponibles sur place en allemand sur des panneaux.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69598833