Partagez cet article

C’est lors de mon premier mois passé à Vienne que je fis la connaissance d’Etienne, qui venait aussi tout juste d’arriver dans la capitale autrichienne. Nos chemins n’ont cessé de se recroiser, et cela même lors d’activités non francophones. Nous sommes probablement devenus de vrais Viennois en 8 ans 😉   

 

Etienne

 

Etienne vient de Chenôve, une ville de la banlieue sud de Dijon (Ah un Bourguignon, comme moi !). Il vit en Autriche depuis 2010 et a d’abord passé un an à Gmunden avant de s’installer à Vienne. Il travaille dans une bibliothèque pour aveugles dans le 13ème arrondissement et réside désormais dans le 16ème arrondissement de la ville, Ottakring (comme moi !).

 

Qu’est-ce qui t’a amené en Autriche ?

Ma copine d’alors avait trouvé un travail à Gmunden.

Que préfères-tu dans la cuisine autrichienne ?

La Käsekrainer (saucisse de porc avec du fromage), les Knödel salés et la Linzer Torte.

Que rapportes-tu de France ?

Du fromage qui pue comme l’Epoisses ou l’Ami du Chambertin (des fromages de Bourgogne !) et des bières françaises car on n’en trouve pas ici.

Qu’emportes-tu avec toi en France ?

Des Mozartkugel et de la liqueur de Dirndl (Kornelkirche en allemand standard, cornouilles en français, super bon !).

Quelque chose à absolument voir ou faire à Vienne ?

La Gloriette, car elle n’est pas dans le centre et offre une superbe vue sur la ville.

Aurais-tu quelque chose à nous conseiller en dehors des sentiers battus ?

La brasserie 100 Blumen qui se trouve dans le 23ème arrondissement et où on va le week-end. (Nous avons affaire à un grand amateur de bières artisanales).

Quelque chose à absolument voir ou faire en dehors de la capitale ?

Visiter Linz ! Et pas que pour la Linzer Torte !

Quelque chose qui a changé dans ton quotidien depuis ton installation en Autriche ?

L’impression, peut-être due au décalage solaire (mais pas horaire) par rapport à la France que les journées se terminent plus tôt (les Autrichiens aimant apparemment bien commencer à travailler tôt dans la journée pour finir tôt), et donc… que les soirées commencent aussi plus tôt, ce qui n’est pas pour me déplaire  (Moi non plus !)

Ton mot ou ton expression allemande ou autrichienne préférée ?

« Fesch », un terme en dialecte qui résume bien ce que l’on ressent instantanément de la part d’une personne magnifique qui arrive devant nous. L’adjectif « fesch » donne à sa beauté un caractère indiscutable.

Ton article préféré de « Ça valse à Vienne » ?

Le portrait d’Anaïs.

Enfin, quelque chose que tu fais dans ton temps libre, à part bien sûr lire « Ça valse à Vienne » ?

J’écoute beaucoup de musique. Je vais à des concerts. Et je soutiens mon équipe de foot préférée, Manchester United !

 

Partagez cet article
69598833