Les étonnantes catacombes de Salzbourg
janvier 23, 2019
La Hofburg se présente
janvier 31, 2019

Portraits de lecteurs : Bernadette

Partagez cet article

Il y a déjà un peu plus de deux ans que je fis la connaissance de Bernadette. Je me souviens que cette rencontre avait eu lieu sur une piste de dance, lors de l’une des fameuses soirées françaises organisées par WIM. Bernadette est en effet mariée avec l’un des membres de l’association (la chance !). Toutefois, nous avons bien plus en commun que d’aimer se déhancher sur un dancefloor. Oui ! Nous sommes toutes deux Ottakringerinnen (habitantes de l’arrondissement d’Ottakring) et fières de l’être. Et oui ! Nous aimons toutes les deux écrire, moi mes petites histoires qui valsent et elle, ses articles pour Die Presse (l’un des plus grands journaux autrichiens). Cela nous amena à nous retrouver de temps en temps pour parfaire son français et mon allemand à l’écrit. Vous l’aurez peut-être deviné, c’est Bernadette qui corrige les textes que j’écris pour mes podcasts ! Je ne savais comment la remercier pour cette aide précieuse et aussi ses commentaires rassurants quant aux sujets que je choisis. J’ai donc décidé de lui proposer un portrait de lectrice, puisqu’elle lit aussi mon petit blog. Merci Bernadette !

 

Bernadette

 

Bernadette vit à Vienne depuis presque 15 ans mais elle vient d’un petit village de la région de Salzbourg, Seekirchen am Wallersee. Elle n’a pas appris le français à l’école mais se disait que son prénom était un signe, qu’il fallait qu’elle apprenne la langue de Molière. Cela la mena à suivre un cours intensif à la VHS de Salzbourg à l’âge de 16 ans. Elle s’intéressait d’ailleurs beaucoup au monde diplomatique. Mais tout cela, c’était avant. Avant de rencontrer l’amour il y a trois ans, Daniel, avec qui elle peut tous les jours parler français.

Qu’est-ce qui t’a amenée à visiter la France ?

Un billet InterRail ! Je découvris ainsi Paris et plusieurs grandes villes. Maintenant je vais une à deux fois par an à Nantes et dans sa région. J’adore aussi la Corse et les Corses.

Que préfères-tu dans la gastronomie autrichienne ?

Les Kaspressknödel (Knödel au fromage écrasé et revenu dans du gras, trop bon).

Que préfères-tu dans la gastronomie française ?

J’adore la cuisine française, surtout le concept du repas, son importance dans le rythme de la journée et la vie sociale, le fait qu’il dure une éternité et qu’il y ait une quantité astronomique de plats à manger. Sinon, j’aime manger de la baguette, du saucisson sec, les desserts comme par exemple les tartes, et les fruits de mer !

Que rapportes-tu de France ?

De la fleur de sel.

Qu’emportes-tu avec toi en France ?

Der Mannerschnitten (gaufrettes Manner), du Speck (lard fumé), et du miel de mon Papa (trop mignon).

Quelque chose à absolument voir ou faire à Vienne ?

Monter sur le Wilhelminenberg pour voir la ville (dans le 16ème arrondissement), puis descendre jusqu’au Heuriger Leitner (dans le 16ème arrondissement). Si on a de la chance, on peut avoir un Stelze (jaret de porc grillé) sans le commander à l’avance, le meilleur de Vienne ! Et bien sûr découvrir Ottakring !!! (Le 16ème arrondissement !)

Aurais-tu quelque chose à nous conseiller en dehors des sentiers battus ?

Les Heurigen d’Ottakring (elle en remet une couche, on a compris qu’elle aimait son arrondissement, notre arrondissement 😊).

Quelque chose à absolument voir ou faire en dehors de la capitale ?

Salzbourg et la région des lacs. C’est super beau ! Et le Südsteiermark avec son vin, son soleil et sa bonne cuisine.

Quelque chose qui a changé dans ton quotidien depuis que tu vis avec un Français ?

Il y a toujours du beurre sur la table.

Ton mot ou ton expression allemande ou autrichienne préférée ?

Oida, parce que je l’utilise beaucoup et parce que c’était le Jugendwort 2018 (le mot préféré des jeunes autrichiens en 2018) et que depuis je me sens trop jeune.

Ton mot ou ton expression française préférée ?

« Un ours mal léché ». Je trouve l’image super drôle (Oida !).

Enfin, quelque chose que tu fais dans ton temps libre, à part bien sûr lire « Ça valse à Vienne » ?

Je fais du yoga, je lis des livres en français et je fais beaucoup de randonnées (Oida !).

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69598833