Partagez cet article

Jusqu’à ce que je me rende sur leur site de production, les chocolats Zotter constituaient pour moi une énigme, surtout coûteuse. Comment pouvons-nous trouver des tablettes de chocolat si petites et si chères au niveau des caisses d’un supermarché ? J’étais fascinée. Pour moi, cela restait l’emplacement de produits gras et sucrés fabriqués par des multinationales et vendus à des prix relativement abordables. Que viennent donc faire là ces chocolats autrichiens originaux issus de l’agriculture biologique et équitable. Pour répondre à mes interrogations, il me fallait me rendre en Styrie, sur les terres sur lesquelles ces petites tablettes voient le jour. Sur place, j’y trouvai des réponses, mais je fis surtout une expérience des plus marquantes !

Tout commença sur le parking, où je fus saisie par le nombre de voitures présentes, et cela alors qu’aucun événement particulier n’y avait lieu et alors que la chaleur caniculaire aurait selon moi poussé les gens davantage vers des lacs ou centres aquatiques en ce samedi après-midi de juillet. Bref, cela devait être quelque chose que ce magasin-théâtre dédié au chocolat, comme l’a baptisé son fondateur (Schoko-Laden-Theater) !

C’est un vrai voyage qui m’y attendit ! On est littéralement pris par ce monde du chocolat que l’on apprend à connaître et à apprivoiser lors d’un parcours très interactif et pour lequel nos estomacs doivent être préparés. On ne cesse en effet pendant toute la visite de déguster du chocolat dans tous ses états et surtout de goûter les très très très nombreux produits de la maison Zotter (qui se baladent sur des tapis en attendant qu’on en saisisse quelques morceaux).

Je ne peux vous dire à quel point je fus fascinée par cette entreprise. Josef Zotter, qui la fonda en 1999, peut être fier du résultat. Il a su mêler sa passion du chocolat à une démarche pour le moins expérimentale. Les produits Zotter sont en effet principalement des mélanges qui mettent à l’honneur autant des fruits que des fleurs, des épices ou des odeurs ! Tout cela dans des articles aux emballages très bien travaillés. Chaque tablette, livret ou disque de chocolat semble nous raconter une histoire. Mais ce qui me plaît par-dessus tout, c’est bien l’humour Zotter. Il nous accompagne pendant tout le parcours, sur les fiches descriptives des produits par exemple, mais surtout à la fin de la visite avec le cimetière des recettes de tablettes chocolatées disparues de la consommation. C’est à ce moment que cela me parut évident ! Cette entreprise est tout simplement géniale !

Je comprends désormais bien que la haute qualité de sa production justifie le prix de vente des chocolats Zotter et je me mets désormais à en acheter ! De beaux cadeaux à faire d’ailleurs. Je n’ai pour ma part pas succombé à un si grand nombre de parfums, mais j’ai adoré le « Rose und Basilikum » et le « Typisch Österreich » (un beau souvenir à rapporter d’Autriche) et en ce qui concerne les autres produits Zotter, les barres pour se préparer un chocolat chaud, les pop-corn chocolatés et les balleros (notamment ceux aux graines de courges, encore quelque chose à offrir).

La meilleure chose à faire reste quand même d’y goûter, et la visite vous permet d’en déguster un nombre important. Alors si vous passez par-là, c’est-à-dire au pied de la forteresse de Riegersburg (excellent point de repère), n’hésitez surtout pas à prendre le temps de visiter cet endroit étonnant. Comptez bien deux heures au moins ! Un parc animalier entoure l’usine et est aussi à visiter. Une chose est sûre, on ne peut en ressortir déçu.

Informations pratiques

Les audio-guides y sont disponibles en français ! Et dans un nombre impressionnant d’autres langues étrangères.

Combien ça coûte ?

15,90 € pour un adulte ; 12,90 € entre 11 et 17 ans ; 9,90 € entre 6 et 10 ans et 4,90 € à 4 et 5 ans.

Mais c’est où exactement ?

56 Bergl, 8333 Riegersburg

Quand s’y rendre ?

Du lundi au samedi (fermé le dimanche).

De 9 heures à 20 heures de mai à octobre et 9 heures à 19 heures de novembre à avril.

Comment s’y rendre ?

En voiture, c’est très simple et à deux heures environ de Vienne. Cela permet aussi de faire de belles balades en Styrie.

En train jusqu’à Feldbach où des bus nous accompagnent de la gare directement chez Zotter.

Partagez cet article

2 Comments

  1. Gaëlle dit :

    Je suis une grande fan de ce lieu même si le chocolat ce n’est pas ma grande passion. Il ne faut pas louper le film documentaire avant la visite qui est certes super intéressant. Dans ce là il vaut mieux réserver sa place par téléphone ou internet avant de s’y rendre.

  2. amelise dit :

    Merci Gaëlle ! C’est vrai qu’il est préférable de réserver ses entrées à l’avance ! Les films sont en effet des plus intéressants et ils sont même sous-titrés en anglais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69598833