Partagez cet article

C’est lors d’une soirée française organisée par l’association WIM que je rencontrai Laetitia pour la première fois. Nous avions tout de suite sympathisé. Il faut dire que nous venons de la même région, la belle Bourgogne, et que nous sommes passées par la même université. C’était donc un peu comme si nous nous connaissions déjà.

 

 

 

Laetitia

 

Laetitia vient de Mâcon, ville la plus au sud de la Bourgogne. Elle vit à Vienne depuis l’an 2000 (un beau changement pour le nouveau millénaire). Laetitia chante, écrit et compose ses propres chansons. En 2011, son album est même arrivé en finale des Austrian World Music Awards. Le 10 mai, elle lancera son second album lors de son prochain concert ! N’hésitez pas à aller l’entendre sur scène (ça chante à Vienne !).

Qu’est-ce qui t’a amenée en Autriche ?

Je me destinais à une carrière de professeur fonctionnaire mais je souhaitais avant partir une année à l’étranger en tant qu’assistante de langue. Je voulais aussi découvrir l’Autriche, pays que je ne connaissais pas encore.

Que préfères-tu dans la cuisine autrichienne ?

La Kürbissuppe (soupe de potiron), le Zwiebelrostbraten (rosbif servi avec beaucoup d’oignons grillés), les Serviettenknödel avec de la Schwammerlsauce (sauce aux champignons), le Blunzengröstl (poêlée au boudin noir) et pour finir sur une note sucrée, le Mohr im Hemd (gâteau au chocolat accompagné de sauce au chocolat).

Que rapportes-tu de France ?

Du fromage blanc battu, du bicarbonate de soude, des cornichons extra fins et parfois de la moutarde.

Qu’emportes-tu avec toi en France ?

Des Eisbonbons (bonbons à la menthe plutôt forts) et de l’huile de graines de courge.

Quelque chose à absolument voir ou faire à Vienne ?

Aller sur les traces d‘Hundertwasser à la Hundertwasserhaus et à Spittelau, se perdre dans le centre-ville et voir Schönbrunn.

Aurais-tu quelque chose à nous conseiller en dehors des sentiers battus ?

La bibliothèque municipale à la station Burggasse (Un bel endroit pour lire, se retrouver et faire un peu d’exercice !)

Quelque chose à absolument voir ou faire en dehors de la capitale ?

Aller voir la floraison des abricotiers en mars dans la Wachau (trop beau).

Quelque chose qui a changé dans ton quotidien depuis ton installation en Autriche ?

Je bois du Soda Zitrone, je mange du pain complet et beaucoup moins de fromage (ah ben ça). Et j’ai un premier moment de gêne dans le métro quand les gens parlent fort. Et je mange très tôt le soir !

Ton mot ou ton expression allemande ou autrichienne préférée ?

« Kukuruz », un mot qui désigne un épi de maïs qu’on utilise beaucoup en Autriche mais qui doit être serbe. Et « 16er-Blech », mot de dialecte viennois qu’on utilise pour une canette de bière, qui signifie « tôle du 16ème » et qui fait référence à la bière Ottakringer, produite dans le 16ème arrondissement de Vienne (dans mon quartier à moi !). 

Enfin, quelque chose que tu fais dans ton temps libre, à part bien sûr lire « Ça valse à Vienne » ?

Je compose, j’écris, je chante, et en ce moment je prépare la sortie de mon nouvel album, Et des Voiles.

Ici lien vers un morceau en avant-première 😊

http://www.laetitia-ribeiro.com/l-ocean-de-l-inconnu-radio-edit/

Et finalement, pourquoi tu es restée ?

Comment ne pas rester à Vienne ? « Wien, Wien, nur du allein /
Sollst stets die Stadt meiner Träume sein! »

 

 

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69598833