Partagez cet article

Peu après mon arrivée à Vienne, je me retrouvais je ne sais comment à une « soirée française ». Je compris vite, vu l’ambiance, que derrière cette expression se cachait une véritable institution. Des gens de tous âges, principalement francophones, se trémoussaient sur une piste de danse bondée entre deux pastis ou deux verres de vin. Le tableau était parfait. C’est ainsi, que sauf empêchement, je me rendais à tous les concerts et soirées qu’organisait l’association WIM. Certainement comme bon nombre d’entre vous d’ailleurs !

concert WIM

WIM (der Wiener Interkulturelle Musikförderungsverein) œuvre en effet pour faire connaître des artistes, principalement francophones, sur la scène musicale autrichienne. Cette association, qui fêtera prochainement ses dix ans, fut fondée par un groupe de Français et est ouverte à tous les passionnés de musique. Je vous avoue que ce qui m’attirait surtout, c’était sa vie associative. J’étais depuis longtemps active dans diverses organisations en France et en Angleterre et cherchais à continuer à donner un peu de ma personne comme on dit. WIM, c’était parfait ! Je leur écrivis, pas de réponse…

Et voilà qu’un soir, prenant un verre avec mes nouveaux camarades du cours de théâtre, mon voisin de table, qui semblait pourtant sympathique, me dévisageait lorsque je commandai un verre de vin. « Quoi ! Tu ne prends pas un Hugo ! Toi qui viens pourtant d’en révéler la recette à la terre entière ! » me déclara-t-il. Oula ! Il est sympa et en plus il lit mon blog ! Il s’excuse alors de ne pas être venu à ma première soirée, mais me dit en organiser lui-même assez souvent avec son association, WIM. « Quoi ! Tu en fais partie ! » m’exclamai-je. Et là je lâchais tout. Que j’allais à toutes les soirées et à presque tous les concerts, que je leur avais écrit car je voulais moi aussi participer, mais que personne ne m’avait répondu, mais que malgré tout j’allais toujours à presque tous leurs événements. J’émus alors probablement le président de l’association qui se révélait être au bout de la table et me dis « Viens ! ». Depuis je ne les lâche plus et me plais à contribuer à cette belle aventure qui permet aux gens de se retrouver et de découvrir de très bons artistes.

danse

Venez à la prochaine soirée ! Elle aura lieu vendredi 24 novembre à partir de 21h30 au Café français (à deux pas de Schottentor sur la Währingerstarsse). Et suivez l’actualité de WIM, une association qui vous veut du bien !

logo WIM

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69598833