Partagez cet article

Vous m’avez grillée ! J’ai bien l’œil pour des choses plus curieuses les unes que les autres. C’est ainsi que cette semaine je souhaite vous entretenir de toutes ces formes de grilles que l’on trouve dans le mobilier urbain en Autriche. Il n’y a certes pas de quoi se taper une barre, mais vous allez voir qu’elles sont très nombreuses, peut-être bien plus nombreuses que vous ne le pensez.

Lors de mon arrivée en Autriche, je remarquai bien que les espaces publics différaient plus ou moins de ceux des pays où j’avais pu vivre jusqu’alors. Au gré des promenades, je constatai que la grille constituait un motif récurrent dans l’aménagement urbain des communes autrichiennes. Je commençai alors à répertorier tout cela et à le photographier. Cette activité virant à l’obsession, je décidai de vous la présenter afin de pouvoir peut-être passer à autre chose.

Mais pourquoi tant de tiges métalliques en Autriche ? Serait-ce à cause des nombreuses entreprises alpines travaillant le métal ? Serait-ce pour des questions d’entretien ? De sécurité ? De luminosité ? De surveillance ? Sans doute un peu tout à la fois. Elles confèrent en tout cas solidité et légèreté à toutes ces réalisations. Pour ma part, je trouve cela plutôt / un peu / beaucoup / très moche (Oui, moi aussi il m’arrive d’hésiter quant à ma perception esthétique des choses), même si je suis épatée de rarement percevoir de la rouille sur toutes ces grilles métalliques.

Et vous ? Les avez-vous déjà remarquées ? Allez-vous commencer à ne plus voir que cela ? J’espère que ma petite compilation vous plaira.

 

Les terrains de sport

Finies les balles perdues ! Disséminés dans toute la ville, ils offrent grâce à leur conception tranquillité et sécurité pour tous.

Les enclos en tout genre

  • Des grilles dans des grilles ! Quand un terrain de sport se trouve dans un autre terrain de sport. Chacun sa façon de transpirer !

  • Des grilles sur des grilles ! Histoire d’aller toujours plus haut !

  • Sur les voies, chacun de son côté !
  • Des grilles inutiles ? Les habitants de Vienne auraient-ils peur de traverser des zones enherbées avec leur vélo pour entrer là où ils ne devraient pas ?

Les bancs publics

  • La version quotidienne de la gare

  • La version chic et romantique devant le Wien Museum.

  • La version la plus originale. Les grilles de ce banc permettent en effet de laisser passer la chaleur des radiateurs situés dessous pour réchauffer les fesses des étudiants de l’université de Vienne.

Une mezzanine stylée

Il fallait la trouver ! Elle date du tout début du XIXème siècle et se trouve au musée dédié au site romain de Carnuntum qui se trouve à Bad Deutsch-Altenburg.

Les rambardes d’escaliers

Pour ne pas du tout passer la tête à travers les barreaux !

Le produit ultime : la poubelle

Objet qui continue à me fasciner. C’est laid avec le sac qui se trouve apparent, mais aussi quelque peu design avec sa forme parallélépipèdique parfaite et son côté on ne peut plus pratique.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69598833