La plus petite vigne de Vienne
septembre 12, 2019
Le château d’Ambras et tous ses trésors
septembre 19, 2019

Portraits de lecteurs : Anaïs

Partagez cet article

Cet été je fis la connaissance d’Anaïs, à la soirée d’anniversaire d’une amie. Elle m’interpella entre le fromage et le dessert en me disant avoir passé beaucoup de temps à trouver la réponse à l’un de mes derniers jeux-concours. Il n’en fallut pas plus pour que nous nous mettions à bavarder et à nous rendre compte que nous avions plusieurs amis en commun. Eh oui, comme on dit par ici, « Vienne est un village » !

 

 

Anaïs

 

Anaïs est arrivée à Vienne il y a un an et est originaire de Rennes (encore une bretonne).

 

Qu’est-ce qui t’a amenée en Autriche ?

Un stage. J’en cherchais un partout en Europe et en ai finalement trouvé un à Vienne, auprès du Ludwig Boltzmann Institute for Human Rights.

Que préfères-tu dans la cuisine autrichienne ?

Tout ce qui contient des graines de pavot (jamais entendue celle-là 😊), les buffets de Heuriger et les Käsespätzle.

Que rapportes-tu de France ?

Du saucisson, du caramel au beurre salé et du déo.

Qu’emportes-tu avec toi en France ?

De la Kürbiskernöl (de l’huile de graines de courges).

Quelque chose à absolument voir ou faire à Vienne ?

Se poser au Museumsquartier avec une bière ou un bouquin pour observer ce qui s’y passe.

Aurais-tu quelque chose à nous conseiller en dehors des sentiers battus ?

La Hermesvilla, qui est un vrai voyage dans le temps et dont l’entrée est gratuite le premier dimanche du mois.

Quelque chose à absolument voir ou faire en dehors de la capitale ?

Faire la région des lacs, le Salzkammergut, et découvrir Linz dont je suis tombée amoureuse lors d’un voyage de lycée mais qui n’est pas toujours au goût de tout le monde. 

Quelque chose qui a changé dans ton quotidien depuis ton installation en Autriche ?

Je bois des Spritzer. Avant de venir vivre en Autriche, je me moquais d’une amie autrichienne qui m’avait dit que c’était une boisson très commune, mais maintenant je le fais aussi, parce qu’au fond c’est rafraîchissant ! (J’avoue, moi aussi, merci Anaïs d’avoir osé en parler !) 

Ton mot ou ton expression allemande ou autrichienne préférée ?

« Passt », que les Autrichiens arrivent tout le temps à placer dans une phrase pour dire « ça va », « c’est bon », « pas de problème »…

Ton article préféré de « Ça valse à Vienne » ?

Sans aucun doute celui sur Ars Electronica ! (Ah Linz ♥)

Enfin, quelque chose que tu fais dans ton temps libre, à part bien sûr lire « Ça valse à Vienne » ?

Je vais très souvent à des concerts car nombreux sont les très bons groupes autrichiens et passe la moitié de ma vie à Ammutsøn, le meilleur bar de craft beer de Vienne.

 

Partagez cet article
69598833