Partagez cet article

Calèches, palais, écoles de danses de salon… Vienne est une ville digne des plus beaux contes de fées. Et la magie ne s’arrête pas là ! Il est possible non seulement de « se sentir » mais aussi d’ « être » une vraie princesse lors d’un des nombreux bals ayant lieu dans la capitale autrichienne. La première fois qu’une amie viennoise m’en a parlé, je n’ai pas voulu la croire. J’ai immédiatement associé ces soirées aux galas d’étudiants, événements plus ou moins chics sans codes particuliers et je ne comprenais pas la spécificité des bals viennois. Pourtant, quelques années plus tard, quelle ne fut pas ma surprise lorsque je plongeai à mon tour dans l’atmosphère enchanteresse d’un bal !

C’est assez fascinant de constater que cette tradition datant du XVIIIème siècle perdure à travers les époques et rassemble des personnes de tous âges. Les règles y sont claires et connues de chacun. Il faut tout d’abord respecter un code vestimentaire établi, quitte à ne pouvoir passer le hall d’entrée : robes longues pour les femmes, smoking ou traditionnel costume queue de pie avec nœud papillon pour les hommes. A noter que le blanc est en général réservé aux débutantes, qui jouent au cours du bal un rôle primordial – nous le verrons ensuite. Des nœuds papillon peuvent être achetés à  l’entrée de la salle, comme je le constatai une fois avec un ami non prévoyant. Cependant, je ne peux vous assurer que c’est toujours le cas. Pour la tenue, je vous dirais bien de ne pas trop vous en faire. Il faut certes des vêtements qui répondent aux codes imposés, mais vous serez certainement comme moi surpris de voir un certain nombre de tissus et de robes qui ne sont pas spécialement élégants. Je trouve cela toutefois très intéressant, cela montre à mon sens que ces règles ne sont finalement pas si difficiles à respecter. Les costumes régionaux font également partie des tenues d’apparat acceptées. A l’entrée de certains bals, les femmes se verront remettre un petit présent (Damenspende).

Le bal commence officiellement avec l’arrivée des débutants qui effectuent, en couples, plusieurs pas de danse pendant quelques instants et concluent leur représentation par une valse. Le maître de cérémonie lance alors le fameux « Alles Walzer ! » qui donne le départ à tous les couples désireux de danser la fameuse valse viennoise ! S’ensuit un magnifique mouvement de personnes tourbillonnant sur un rythme à trois temps. Je recommande d’ailleurs aux débutants en valse de ne pas se lancer sur cette première danse car la piste est toujours bien encombrée à ce moment-là. Si vous n’avez pas trouvé la compagne ou le compagnon pour vous accompagner dans cette folle chevauchée, n’ayez crainte, être spectateur est tout aussi intéressant et l’on peut sans crainte inviter ou se laisser inviter pour une danse.

valse viennoise - bal

Vous pourrez ensuite flâner dans les différentes salles et circuler d’une ambiance à l’autre. De la musique classique au dancefloor électro en passant par les rythmes de salsa, laissez-vous charmer par les performances musicales de musiciens et artistes jouant dans des orchestres ou plus petits ensembles. Les bals ont lieu en général dans des palais ou bâtiments somptueux et cela permet de découvrir ces lieux magnifiques. Un enchantement permanent ! Mes palais préférés pour un bal restent le palais de la Hofburg et le Rathaus. Le bal le plus connu est celui de l’Opéra.

J’ai cependant un conseil ! Retournez dans la salle principale un peu avant minuit. Le fameux quadrille, que vous avez probablement répété le 11 novembre dernier sur le Graben, est un moment à ne louper sous aucun prétexte ! Alors que les danseurs glissaient gentiment sur la piste, un véritable troupeau s’empare de l’espace. Lancez-vous ! Le maître de cérémonie vous expliquera tout et on pourra difficilement dénoter dans la foule vos talents ou non de danseur.

quadrille et palais

La saison a débuté il y a peu, officiellement le 11 novembre, et vous avez encore la possibilité de vous procurer des places pour de nombreux bals. Le prix peut sembler assez élevé mais je vous encouragerais tout de même à découvrir au moins une fois une de ces soirées magiques. Rafraîchissements et repas ne sont pas compris dans le prix de l’entrée mais vous trouverez toujours différents bars qui proposent toutes sortes de boissons et souvent des bretzels, saucisses, moutarde et petits pains (Semmel) pour les plus affamés – cela me fait d’ailleurs toujours sourire de voir des personnes sur leur 31 une saucisse à la main.

Alors pour que ça valse à Vienne, rendez-vous à un bal !

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69598833