Partagez cet article

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. Vous vous dites sans doute que cela est prétentieux, même pour une blogueuse, d’écrire au sujet de son anniversaire. Je ne peux que vous donner raison. Depuis que j’ai mon blog, j’aime me faire quelques petits cadeaux personnalisés avec son nom. Je collectionne déjà sac, tasse et tee-shirt labellisés « Ça valse à Vienne ». Cependant, cette année je me cherchais un cadeau plus original que je puisse d’ailleurs partager avec vous, chères lectrices et chers lecteurs.

C’est ainsi que j’ai décidé de créer le club « Ça valse à Vienne » ! Cela vous permettra de recevoir des invitations pour des activités que j’organiserai, dont certaines exclusivités réservées aux membres !

 

Rejoignez le club dès maintenant !

 

J’ai déjà organisé quelques événements ces derniers mois, pour vous faire découvrir des activités et des endroits qui me tiennent à cœur. Ces rencontres sont pour moi d’ailleurs très enrichissantes. Elles me permettent d’échanger avec vous et, je vous l’avoue, de me conforter aussi dans l’idée de poursuivre cette belle aventure bloguesque*.

Le club « Ça valse à Vienne » s’engage à n’organiser que des événements conviviaux et de différentes natures. Une soirée franco-sénégalaise ! Une séance de vélo en salle en musique francophone ! Une soirée d’anniversaire avec un quizz sur le blog ! Un vernissage d’une exposition à laquelle je participais avec le blog ! Un après-midi jeux de société ! Une visite guidée de Vienne sur un thème spécifique !

Pour des raisons de confidentialité et de redondance, je ne peux communiquer toutes ces activités sur le blog ou sur ma page Facebook ou sur mon compte personnel. C’est pour cela que je vous invite à devenir membre de ce club. C’est bien sûr gratuit et je vous promets de ne vous envoyer que des invitations de temps en temps et de ne point communiquer vos données personnelles. Il vous suffit de cliquer ici !

Promis, il y aura de quoi vous surprendre cette année !

 

*Terme point encore adopté dans la langue française, mais dont je revendiquerais bien la paternité, et la maternité d’ailleurs !

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *