La nuit des musées, à ne pas rater !

Partagez cet article

Samedi prochain, le 1er octobre 2016, c’est la nuit des musées, Lange Nacht der Museen, dans toute l’Autriche ! Je ne l’ai jusque-là faite qu’à Vienne, mais chaque année depuis que je vis en Autriche et ne peux que vous conseiller ce bel événement culturel organisé par l’ORF.

A Vienne, il vous suffit d’acquérir un ticket (15 € ou 12 € pour le tarif réduit) au point d’information sur la Maria-Theresien-Platz ou dans n’importe quel musée ouvert pour cette soirée. Ensuite, préparez-vous à vous transformer ! Cela commence à 18h et se termine à 1h du matin. Le soleil se couchant de plus en plus tôt, vous aurez rapidement la sensation de vous métamorphoser en papillon de nuit, volant d’institution en institution suivant vos envies et la dynamique donnée par tous les autres participants.

Je vous conseille vraiment d’attraper l’un des petits guides de la soirée quelques jours auparavant. Vous pouvez les trouver dans tous les établissements participants et il y en a même en anglais ! 134 institutions seront ainsi ouvertes cette année à Vienne, 40 dans le Burgenland, 67 en Carinthie, 129 en Basse-Autriche, 43 en Haute-Autriche, 55 dans la région de Salzbourg, 73 en Styrie, 68 dans le Tyrol et 96 dans le Vorarlberg. Prenez le temps d’explorer le guide et de composer votre soirée. On peut en effet visiter des endroits exceptionnellement ouverts pour l’occasion. Ce fut pour moi notamment le cas avec les archives nationales ou le musée Liechtenstein. En errant dans la ville, on tombe aussi sur des endroits insoupçonnés, comme l’appartement qui renferme les fresques de Neidhart sur Tuchlauben et où de la musique médiévale fut jouée dans une salle peinte au Moyen-Âge. Il est malheureusement fermé ce samedi, mais allez-y à l’occasion d’une course en ville, vous serez éblouis ! J’ai aussi ainsi appris que Vienne possédait entre autres un musée du préservatif et un musée des boules à neige !

Vous serez sûrement surpris par la foule qui se déplace lors de cet événement. Cela créé une ambiance des plus sympathiques, mais complique aussi la visite des différentes institutions. Pour cela que je vous conseille de profiter de cette nuit pour découvrir certains endroits que vous hésitez peut-être à aller visiter et ainsi que des architectures et décors exceptionnels. Si vous ne l’avez pas encore fait, poussez les portes de la salle d’apparat de la bibliothèque nationale, du musée d’Ephèse de Neue Burg et des grands musées de la place Marie-Thérèse et du Museumsquartier.

Si vous ne pouvez pas vous rendre à la nuit des musées cette année, je vous conseille tout de même de conserver le ou les guides. Ils constituent de bons répertoires pour les musées et institutions culturelles qui nous entourent. J’ai pour ma part déjà téléchargé ceux de toutes les régions autrichiennes.

Quels que soient vos goûts, il y aura de quoi passer une excellente soirée (et après pourquoi ne pas aller au Fledermaus d’ailleurs ?).

 

Informations pratiques :

Le site de l’ORF dédié à la nuit des musées autrichienne

 

Article mis à jour le 4 octobre 2018.

 

Partagez cet article

Vous pourriez également aimer...