Weihnachstbaum
Noël en Autriche, l’enfant Jésus et son arbre
décembre 21, 2016
sorties vienne autriche
Ça valse à Vienne, le club !
janvier 4, 2017

La crypte des Capucins, rendons visite aux Habsbourg d’Autriche

crypte des Capucins - Vienne
Partagez cet article

Dans toute l’Autriche et plus particulièrement à Vienne, nous ne cessons de visiter des monuments ou de passer par des places et des rues aux noms des souverains de feu l’Empire d’Autriche habsbourgeois. Il m’arrive assez souvent de ne plus exactement me rappeler qui est le père de qui, qui fut marié(e) avec qui et je m’en rends surtout compte lorsque j’ai de la visite et que mes invités s’emmêlent parfois un peu les crayons avec tous ces personnages impériaux. Pour cela j’ai trouvé une petite solution assez originale et très efficace. Pour ceux qui s’intéressent à l’histoire et/ou à la sculpture, je les emmène à la crypte des Capucins. Tous les souverains de la maison de Hasbourg, hormis en réalité le tout dernier, Charles Ier, y sont inhumés depuis 1633.

Pour ceux d’entre vous qui connaissent déjà l’endroit, je suppose que vous avez comme moi été surpris par la façade de l’église des Capucins et de l’entrée de la crypte datant du XVIIème siècle et on ne peut plus dépouillée, voire quelque peu austère. D’ailleurs en marchant un peu vite ou en regardant des bâtiments plus majestueux sur le Neuer Markt (place où elle se trouve en plein cœur de Vienne), on peut facilement passer devant sans se rendre compte qu’elle s’y trouve. Le fait qu’aucun faste extérieur n’embellisse cette nécropole impériale est assez intéressant. On trouve cependant parmi les tombeaux de véritables œuvres d’art, où l’on peut bien apprécier le travail de différents métaux, comme celui de l’étain en particulier. Pour ceux qui aiment la sculpture, la visite est à recommander ! Vous verrez des sarcophages  que des artistes ont su rendre bien vivants. Elle permet d’effectuer un petit voyage dans l’histoire de l’art, des styles et des formes. Vous pouvez par exemple chercher ce qui différencie dans leur iconographie des tombeaux d’hommes de ceux de femmes, ou ceux d’enfants et d’adultes.

Par la répartition chronologique des tombeaux, la crypte est un bon support illustratif pour appréhender l’histoire de l’Autriche à partir du XVIIème siècle. A la vue des noms de certains membres de la famille impériale, on se remémore des événements et des personnalités singulières. Nous pouvons par exemple bien apprécier l’amour que portait Marie-Thérèse à son époux, et la conséquente mise en scène qu’elle avait souhaitée pour accompagner son passage et le sien dans le monde des morts.  Nous remarquons aussi à nouveau la simplicité de François-Joseph au travers de la sobriété de son tombeau et de ceux de son épouse et de son fils. Il est également aisé d’identifier ceux que l’on considère aujourd’hui importants. On trouve en effet couronnes de fleurs et autres marques d’hommages au pied de certaines sépultures. Ainsi l’on ne peut s’empêcher d’évoquer la grande Marie-Thérèse, Marie-Louise, impératrice des Français, Maximilien, empereur du Mexique, Sissi, François-Joseph et leur fils Rodolphe, mais aussi Zita, dernière impératrice d’Autriche et son fils Otto, qui brilla en politique.

Alors si comme moi vous aimez l’histoire et les arts, vous vous devez bien de rendre une petite visite à feu la famille impériale habsbourgeoise. La visite ne pourra que vous surprendre et vous donner plus envie encore de vous y intéresser. La découverte de cet endroit peut se faire assez vite. Si vous ne vous trouvez pas très loin, s’il se met en plus à pleuvoir, prenez le temps d’y descendre. Je n’y ai pour ma part jamais passé plus de trois quart d’heure, et cela en prenant le temps de scruter plusieurs sarcophages. Si vous vous y rendez avec de la famille ou des amis, je ne peux que vous conseiller de réviser un peu l’histoire autrichienne sous les Habsbourg. Pour cela, vous pouvez toujours vous rendre sur ma sélection de podcasts des émissions « Au cœur de l’histoire » de Franck Ferrand.

Bonne visite !

 

P.S. : Notre chère journaliste vidéaste de l’AFP Vienne a consacré un moment à la crypte des Capucins dans son reportage sur la Vienne macabre. N’ayez point peur de regarder sa vidéo !

 

Informations pratiques :

Nom en allemand : Kapuzinergruft

Adresse : 2 Tegetthoffstrasse à Vienne (dans le premier arrondissement sur Neuer Markt)

Horaires : Tous les jours de 10h à 18h et à partir de 9h le jeudi.

Tarifs : 5,50 € pour les adultes (tarif réduit à 4,50 €), 2,50 € pour les enfants (12 € pour les familles)

Visites guidées : Du mercredi au samedi à 14h pour celle en allemand et à 15h30 pour celle en anglais. Elle coûte 4,50 € par personne (je vous avoue ne pas encore l’avoir faite).

 

Partagez cet article
69598833