Partagez cet article

Cela fait bien longtemps que je n’ai pas publié sur le blog d’article sur les transports en commun de Vienne ! Vous l’avez peut-être déjà compris, j’ai un petit faible pour les trains… Et je voulais aujourd’hui vous parler de mon tram préféré, le tram 1.

C’est, je pense, la ligne idéale pour découvrir la ville impériale et je l’emprunte parfois uniquement pour admirer passivement les trésors viennois alors que je pourrais choisir des alternatives bien plus rapides pour me déplacer.

En général, je pars de Stefan-Fadinger Platz, dans Favoriten (10ème arrondissement). A peine deux minutes de trajet et nous croisons déjà un imposant château d’eau (la Wasserturm Favoriten) construit à la fin du 19ème siècle. Des expositions de peinture ou photos y sont régulièrement organisées et il est possible de visiter le bâtiment. Le tram s’engouffre ensuite dans la station Matzleinsdorferplatz et se transforme pour quelques instants en métro souterrain avant de ressortir dans la Wiedner Hauptstrasse, qui fut très longtemps l’une des principales voies d’entrée dans la ville. Ouvrez les yeux, cette rue regorge de bâtiments de diverses époques et de grande beauté, témoins de différents mouvements architecturaux, allant du baroque à l’art nouveau en passant par le néoclassicisme et le rococo. Le dernier bâtiment de cette avenue est l’université technique (Technische Universität) et sa bibliothèque ornée d’une imposante statue de chouette de l’architecte et sculpteur suisse Bruno Weber. Le train arrive ensuite sur la Karlsplatz, place à absolument voir si vous êtes de passage à Vienne. De nombreuses manifestations (festivals, marché de noël, cinéma en plein air) y ont lieu. Il est possible d’apercevoir par la fenêtre du tram l’église Saint-Charles (Karlskirche), le pavillon d’Otto Wagner, la Künstlerhaus et la Musikverein, avant de rejoindre le fameux Ring, boulevard circulaire entourant le centre historique (1er arrondissement). La ligne 1 le suit sur environ 4 kilomètres, dont une partie le long du canal du Danube (Donaukanal), et longe de magnifiques monuments à ne pas louper lors d’un passage à Vienne : le Staatsoper, le palais de la Hofburg bordé du Burggarten, de la Heldenplatz et du Volksgarten, le parlement autrichien, le musée des beaux-arts (Kunsthistorisches Museum) et le musée d’histoire naturelle (Naturhistorisches Museum), le Rathaus, le Burgtheater, l’université de Vienne, la Votivkirche, la Bourse… jusqu’à arriver à Schwedenplatz, un des nœuds de communication principaux de la ville et départ également du tour avec le Ring Tram. De l’autre côté du canal se trouve le Sofitel Vienna Stephansdom, créé par Jean Nouvel, et en haut duquel il y a un bar au plafond quelque peu déroutant signé Pipilotti Rist. Le tram suit imperturbablement (la plupart du temps) l’itinéraire tracé et rejoint bientôt la fameuse Hundertwasserhaus, immeuble bariolé conçu par l’artiste autrichien Friedensreich Hundertwasser, un des bâtiments les plus visités de Vienne. Le voyage touche bientôt à sa fin et se termine avec l’arrivée dans le parc du Prater dans lequel je vous conseille de flâner si le temps vous le permet.

Il y a encore des trams ancienne génération qui suivent ce trajet et je ne peux m’empêcher d’avoir un faible pour ce type de transport lorsque j’emprunte le tram 1, cela ajoute un peu de magie.

Ainsi, si vous avez un peu de temps et que vous voulez (re)découvrir la sublime capitale autrichienne, pourquoi ne pas faire un petit bout de chemin avec la ligne 1 du tram ?

 

Partagez cet article

1 Comment

  1. Olivier dit :

    Si le RingTram est une attraction à ne pas manquer, une balade en Tram1 est tout aussi conseillée pour découvrir la ville ! Laissez-vous transporter d’un bout à l’autre en passant devant les plus beaux bâtiments de la ville de Vienne. Et pour les puristes, rien de tel qu’un tram ancienne génération 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69598833