la Bourgogne à Vienne

Les trésors bourguignons de Vienne

Partagez cet article

Bourguignonne arrivant en Autriche, je me sentais, historiquement parlant, à la maison, mais ne pouvais trop l’expliquer. Je connaissais assez peu l’Autriche moderne, républicaine, et  la seule explication que j’avais alors c’était surtout « Charles Quint, mon vieux, tu sais, celui qui avait un empire où le soleil ne se couchait jamais ». C’était certes grandiose mais ça restait léger.

Je décidai ainsi de pousser la porte du trésor impérial (caché dans l’enchevêtrement de bâtiments de la Hofburg). Je ne fus point déçue. La première salle présente des vêtements liturgiques du XVème siècle provenant de Bourgogne (de la mienne ! Pas de la flamande qui coexistait alors). L’excitation me saisit. Je passai l’entrée de la salle où les fameux portraits des quatre grands ducs Valois de Bourgogne sont exposés !!! Et là ? Et là ? Déception ! Ce ne sont que des copies, voire des photocopies ! Je comprends bien l’intérêt de protéger ces tableaux vieux de plus de 500 ans mais je me sentais comme bafouée.

Je continuai tout de même la visite et au final vous la conseille. Les objets les plus importants de l’Empire habsbourgeois (couronnes, sceptres…) y sont exposés et permettent d’en survoler l’histoire. Il nous est aussi ainsi plus aisé de comprendre l’identité de l’Autriche.

Un défi : Entonnez un ban bourguignon dans la salle des portraits des ducs et envoyez-nous en si possible une photo ou une vidéo. Promis, elles ne seront pas publiées, c’est juste pour rigoler.

Un conseil : Si vous prenez la carte annuelle du Kunsthistorisches Museum, vous pouvez également vous rendre au trésor impérial autant de fois que vous le souhaitez. Autant vous dire que je l’ai prise et ne regrette pas !

 

Podcast auf Deutsch!

 

Partagez cet article

Vous pourriez également aimer...