Partagez cet article

Il a fallu qu’Eric Vuillard, un écrivain que j’apprécie beaucoup, vienne y faire une présentation pour que je me rende enfin à la bibliothèque municipale centrale. Elle se trouve en effet à seulement cinq minutes à pied de chez moi. Je me sentais assez honteuse mais tentais de masquer cela par une curiosité exacerbée. En réalité je m’étais déjà rendue sur place, mais n’étais simplement pas entrée à l’intérieur. J’avais seulement arpenté l’escalier monumental qui lui sert de façade et son toit-terrasse abritant un café fort sympathique afin de voir l’horizon qu’ils offraient sur la ville.

Le monument, œuvre de l’architecte Ernst Mayr, est très original. Il témoigne d’une belle intégration dans son environnement immédiat et plus lointain. La bibliothèque semble avoir été posée sur la station de métro Burggasse-Stadthalle, qui conserve tout son charme wagnérien (donné par son architecte, Otto Wagner, et non par le compositeur, Richard Wagner 😉).

Elle se constitue de trois étages. Le premier, inaccessible, abrite les services de l’administration de la bibliothèque, et les deux suivants, les espaces réservés aux visiteurs. De grandes ouvertures sur sa façade Nord permettent de voir en même temps la frénésie du Gürtel et la tranquilité du Kahlenberg, du Leopoldsberg et de la forêt viennoise au loin. Cela permet de rêver un peu entre deux pages ou deux lignes.

Sa façade Sud est quant à elle aveugle. Elle est en effet recouverte par un immense escalier menant à son toit-terrasse.

Il forme une sorte de continuité naturelle à la Urban-Loritz-Platz et au Gürtel. On vient y prendre un peu de hauteur, y rencontrer des amis et même profiter des très nombreuses marches pour faire de l’exercice physique. La vue vers le sud est bien différente de celle donnant vers le nord. On remarque surtout de hauts immeubles de verre abritant des bureaux ainsi qu’une curieuse tour un peu orientalisante qui est un château d’eau !

Trois blocs semblent sortir sur les façades Est et Ouest. Ils correspondent à des espaces de lecture plus décontractés ou à des espaces informatiques.

En sept ans, je ne m’étais encore jamais rendue dans ses salles de lecture ! Depuis la semaine dernière, je m’y suis rendue presque tous les deux jours. Comme si je cherchais à rattraper le temps perdu. Malgré le nombre important de visiteurs, le calme règne. Les deux niveaux dédiés au public sont organisés en six « collèges » (Colleges). Un College correspond à un ensemble de domaines et est organisé comme une bibliothèque dans la bibliothèque, avec ses livres, ses magazines grand public, ses DVD, ses jeux vidéo… Il y a par exemple les Colleges « Littérature et langues » et « Local, régional, global ». J’ai bien sûr cherché la raison de l’emploi de ce terme, pensant que le concepteur avait peut-être été marqué par un passage dans le secondaire dans une école française. Cette hypothèse tient toujours puisque je n’ai pas trouvé grande explication à ce sujet et préfère encore laisser planer le doute avant d’interroger la direction de la bibliothèque. Elle semble être en tout cas la seule à être organisée d’après le « College-Modell » depuis son ouverture en 2003. Les rayonnages de littérature étrangère, et notamment française, sont bien remplis, tout comme les rayonnages dédiés à l’apprentissage de la langue allemande (très utile pour faire moins de fautes dans mes podcast) et ceux dédiés à la ville de Vienne (très utile pour les articles du blog !).

Je vous invite vivement à vous y rendre. C’est un bel endroit pour se changer les idées et élargir son horizon. Tout le monde y trouve son bonheur.

 

 

Jeu-concours

 

La question : Sur quel ouvrage d’Eric Vuillard ai-je écrit un article ?

Si vous pensez avoir la réponse, écrivez-moi à pomelilou(arobase)gmail(point)com. Le premier ayant envoyé la bonne réponse se verra offrir deux entrées pour la soirée française de demain soir, vendredi 10 mai aux Gazelles !

Si vous aimez participer à des jeux-concours sur Vienne et l’Autriche, inscrivez-vous au Club !

 

Informations pratiques

Adresse : 2a Urban-Loritz-Platz, 1070 Vienne.

Transports pour s’y rendre : Ligne 6 du métro (station Burggasse-Stadthalle) et lignes 6, 9, 18 et 49 du tram (arrêt Urban-Loritz-Platz).

Horaires d’ouverture : De 11h à 19h du lundi au vendredi et de 11h à 17h le samedi.

Pour faire des emprunts : Carte annuelle à 30 €. Gratuit pour les élèves et étudiants de moins de 25 ans. Possibilité d’emprunter 25 livres et autres médias, ainsi que 10 médias sous format électronique.

Groupes de conversation en allemand pour apprenants : Chaque jeudi à 12h, 16h et 17h pendant une heure (participation gratuite).

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69598833