Partagez cet article

C’était une très chaude journée d’été*. Une amie avait envie de quitter Vienne et d’aller se mettre au frais. Pour ceci, elle choisit Retz et me proposa de me joindre à elle « parce que je sais que ça t’intéresse ce genre de choses Amélise ! » me déclara-t-elle. « En plus j’ai vu que tu pouvais visiter les caves avec ta Niederösterreich-CARD » enchérit-elle (Bien renseignée la belle !). Que pouvais-je bien répondre sinon oui ! Ainsi nous voilà parties pour le Weinviertel et la frontière tchèque, où se trouve la petite ville de Retz.

La visite des caves (Retzer Erlebniskeller) commença sur la très belle place principale de la ville. Un cadre magnifique, mais où allions-nous donc descendre ? Le guide nous fit d’abord visiter une église, très originale, qui est imbriquée dans le bâtiment de la mairie. Une rareté à voir !

Je me demandais cependant ce qu’il en était des caves pour nous faire autant patienter. Valaient-elles bien le coup ? Il nous fit descendre une rue pour enfin y accéder en empruntant un escalier où le terme « vin » était traduit dans de nombreuses langues mais pas en français, je commençais à m’agacer.

Des labyrinthes de caves, j’en avais déjà vu en Champagne et en Bourgogne. Si le guide pensait m’impressionner en me racontant ses histoires en dialecte ponctuées de blagues qui faisaient rire tout le monde, il se trompait ! Il en faut plus pour impressionner une Bourguignonne. Il en fallait plus, mais il y en avait justement bien plus pour fasciner la petite effrontée que je jouais. Nous nous retrouvâmes d’un seul coup dans du sable ! Oui ! Du sable ! A Retz ! Le sous-sol de cette commune est en effet constitué de sable, et des caves qui s’étendent sur une vingtaine de kilomètres et jusque sur trois niveaux, furent réalisées il y a de cela 300 ans. Alors ça c’est fort ! J’étais littéralement stupéfiée, particulièrement lorsque je passai ma main sur la parois, caressant le sable humide qui tenait tout ça.

Résultat : Le guide m’apparut alors très sympathique et je me mis à rire à ses blagues (même à celles que je ne comprenais pas !). La visite, qui se fait seulement guidée, dure presque deux heures et offre de petites surprises à chaque coin de cave. Il n’y a pas de quoi s’ennuyer et à la fin, pour nous récompenser de cette marche fraîche (les caves restent toujours à une température de 10 °C), un petit verre de vin nous attendait ! Comment vous dire… A vous d’y aller !

 

Jeu-concours

 

La question : Où se trouvaient autrefois les caves des viticulteurs dans les villages autrichiens, notamment en Basse-Autriche ? (Il s’agit de quelque chose dont je vous ai déjà parlé et dont je fus très surprise lors de mon arrivée en Autriche).

Si vous pensez avoir la réponse, écrivez-moi à pomelilou(arobase)gmail(point)com. Le premier ayant envoyé la bonne réponse se verra offrir deux entrées pour la visite guidée des caves de Retz.

Si vous aimez participer à des jeux-concours sur Vienne et l’Autriche, inscrivez-vous au Club !

 

*J’espère que cet article vous réchauffera.

 

Informations pratiques

Tarifs : 11 €  (gratuit pour les détenteurs de la Niederösterreich-CARD)

L’achat des billets se fait à l’office de tourisme de Retz (30 Hauptplatz 2070 Retz).

Le départ de la visite s’effectue sur cette même place.

Des audioguides en anglais et en tchèque sont disponibles pour la visite !

Température dans les caves : 10 °C toute l’année. Pensez à prendre un pull !

Horaires des visites :

10h30, 14h et 16h tous les jours de mai à octobre

14h tous les jours en novembre, décembre, mars et avril

14h les samedis, dimanches et jours fériés en janvier et février

Pour vous y rendre depuis Vienne comptez une bonne heure que ce soit en train (très fréquents et directs) ou en voiture.

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69598833