pédalo
Pédalons sur le Danube !
juillet 12, 2017
Un classique de l’été, le Soda-Zitron
juillet 26, 2017

L’abbaye de Göttweig, ses décors merveilleux et sa vue éblouissante

Partagez cet article

La première fois que je me suis rendue à l’abbaye de Göttweig, c’était par hasard avec mes parents. En partance pour la Wachau, nous aperçûmes non loin de Krems un ensemble monumental agrémenté de petites tours sur une belle colline boisée. D’une seule voix, nous décidâmes de nous en approcher pour voir ce que cela pouvait bien être. Sur la route, je lus « Stift quelque chose ». Mon allemand était alors très (très très) basique, mais la surprenante abbaye de Melk m’ayant déjà marquée depuis mon arrivée en Autriche, je m’exclamai « C’est une abbaye ! » L’excitation nous saisit, il pouvait en effet peut-être s’agir d’une abbaye cistercienne (passion familiale).

Et non ! Il s’agit d’une abbaye bénédictine qui fut fondée à la fin du XIème siècle et qui arbore une imposante enveloppe architecturale baroque. Ce qu’il y a à voir à l’intérieur est tout aussi impressionnant. Un escalier majestueux attend juste d’être foulé et de nombreuses salles possèdent de magnifiques décors très bien restaurés qui ne demandent qu’à être admirés de près. L’une des pièces, la moins bien décorée par ailleurs, est appelée chambre de Napoléon ! Il n’est toujours pas avéré qu’il y ait dormi ou qu’il y ait mangé dans la vaisselle présentée, mais une chose est sûre, le 8 septembre 1809, il se trouvait bien en ces murs pour rendre visite à des soldats blessés de sa grande armée. L’abbaye fit en effet office de caserne à cette époque.

D’autre part, si vous aimez les manuscrits, vous êtes au bon endroit ! L’abbaye renferme près de 145 000 ouvrages dont de nombreux du Moyen Âge. La bibliothèque ne peut malheureusement pas être visitée, mais de très beaux livres sont toujours exposés pour les amateurs de textes, manuscrits peints et reliures d’un autre temps.

Si vous n’avez pas le temps ou l’envie de visiter les intérieurs, l’église baroque est en accès libre, et la vue sur la région depuis la cour et les terrasses est à couper le souffle. Un pique-nique ou un déjeuner sur place reste une valeur sûre et l’abbaye renferme pour cela un restaurant.

Alors si vous êtes dans les parages, obligés d’y grimper !

 

Jeu-concours photo

Qui est cette jeune femme représentée en tant qu’allégorie de l’architecture dont on célèbre cette année l’anniversaire en grande pompe ?

(Cette photographie reprend en partie la fresque du plafond du grand escalier de l’abbaye)

Si vous pensez avoir la réponse, écrivez-moi à pomelilou(arobase)gmail(point)com. Le premier ayant envoyé la bonne réponse se verra offrir deux entrées pour l’abbaye de Göttweig.

Si vous aimez participer à des jeux-concours sur Vienne et l’Autriche, inscrivez-vous au Club !

 

Informations pratiques

  • Comment s’y rendre ?

Stift Göttweig se situe sur la route L100 entre Krems et Sankt Pölten (bien plus prête de Krems) à une petite heure de Vienne. En voiture cela reste le plus simple, un parking se trouve au pied de l’abbaye. Il est également possible de prendre un train pour Krems ou Sankt Pölten et de continuer en bus ou à vélo (Prêts pour l’ascension?).

  • Quand s’y rendre ?

Du 21 mars au 1er novembre entre 10 et 18 heures (dernières entrées à 17 heures).

  • Combien ça coûte ?

8 € pour un adulte et 4,50 € pour un enfant ou un étudiant.

L’entrée est gratuite si vous disposez de la Niederösterreich-CARD.

  • Une petite visite guidée ?

Oui ! En langue allemande tous les jours à 11h, 14h et 15h et également à 12h les samedis, dimanches et jours fériés.

Il n’en coûte que 2,50 € de plus et elle est très intéressante !

 

 

 

Partagez cet article

2 Comments

  1. Altösterreicher dit :

    En lisant je me vient une blague – un prêtre m’a raconté : « DIEU EST OMNISCIENT ! Quand même il y a 3 affaires il ne sais pas.

    1 Ce que un Jesuite veut dire dans son prêche.
    2 La fortune des Dominicains ( un ordre mendiant! )
    3 Combien des congrégationes réligieuse féminine existent et comment elles s’apellent »

    Mon Dieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69598833