Podcast: Die Dame!
juillet 28, 2019
Portraits de lecteurs : Rose
août 5, 2019

Halte à Passau en route pour ma Bourgogne natale

Partagez cet article

Comme lors des deux étés précédents avec Munich et Augsbourg, je souhaite partager avec vous une de mes haltes préférées sur ma route pour la France (enfin pour la Bourgogne) quand je ne prends pas l’avion. Cette année, j’ai choisi de vous parler d’une ville allemande frontalière avec l’Autriche, Passau.

Passau est réputée pour être le point de confluence de non pas deux, mais trois cours d’eau assez conséquents, l’Inn, le Danube et l’Ilz, et pour le charme de sa vieille ville. Rien à redire. Elle mérite bien sa réputation. La ville n’est pas très grande, et on peut aussi bien s’y arrêter pour une heure ou deux que pour une journée. On peut tout faire à pied, mais si vous n’avez pas envie de grimper sur les collines enserrant le centre-ville de part et d’autre de ses fleuves, vous pouvez aisément vous y rendre en voiture ou en bus.

Les incontournables 

Le point de rencontre de l’Inn et du Danube au bout du centre-ville. C’est un spectacle magique de voir se rencontrer les couleurs très distinctes des deux fleuves, le Danube, tirant sur le bleu, et l’Inn, tirant sur le vert. Si vous le pouvez, essayez de vous y rendre à différentes heures du jour afin de profiter encore plus de ce spectacle naturel. Les berges y menant sont très bien aménagées pour la promenade à pied, à vélo, à trottinette… Pour ma part, je préfère les rives de l’Inn, mais si vous le pouvez, faites une grande boucle du Schanzbrücke (pont sur la Danube au pied duquel on peut se garer et qui est à deux pas de la gare) au Innsteg (pont piéton sur l’Inn). Cette balade permet de bien profiter des fleuves et de la ville. On y croise d’ailleurs de nombreux cyclistes car Passau se situe sur l’une des véloroutes européennes les plus populaires, la 6, qui relie l’Atlantique à la mer Noire, en longeant en grande partie le Danube.

Se perdre (même si c’est difficile 😊) dans le cœur historique de la ville. Ses petites ruelles, ses nombreuses églises, ses raccourcis, et ses façades anciennes et colorées lui confèrent un charme fou. Son architecture et ses façades me rappellent d’ailleurs Salzbourg et l’Italie. Logique puisque les deux villes ont été marquées par le passage d’architectes italiens aux XVIIème et XVIIIème siècles.

D’autres monuments à voir, visiter ou remarquer

Si vous avez le temps, je vous conseille de vous rendre à la forteresse Veste Oberhaus, l’une des plus grandes d’Europe encore debout. Elle offre un point de vue magnifique sur la ville et sur les deux points de confluence, celui de l’Ilz et du Danube, et celui du Danube et de l’Inn. C’est un dégradé de couleurs transporté par l’eau qui s’offre à nous.

A l’intérieur (payant mais peu cher), outre une chapelle avec de très belles fresques, point de salles exceptionnelles, mais plusieurs musées intéressants, notamment celui de la vie au Moyen Âge à la présentation très didactique en trois langues (allemand, anglais et tchèque). Le petit musée dédié à la forêt de Bohême rappelle que cette forêt, qui s’étend non loin de là, était traversée par le rideau de fer. La forteresse fut également utilisée par Napoléon lors de ses combats contre les Autrichiens. Napoléon était d’ailleurs tombé amoureux de la ville, pour lui la plus belle en terres germaniques.

Depuis la Veste Oberhaus, je voyais sur la colline d’en face, rive droite de l’Inn, un long passage couvert…

J’ai bien sûr voulu m’y rendre pour voir où il pouvait bien mener. Une belle découverte ! Le passage abrite 321 marches et un chemin de Croix, qui mènent à l’église Mariahilf.

On y croise de nombreux pèlerins, et la cour du sanctuaire abrite une Via Matris Dolorosae (sorte de chemin de Croix de Marie), avec des sculptures modernes magnifiques.

La vue depuis la colline est aussi exquise. On peut y observer la cathédrale dans toute sa monumentalité, et la Veste Oberhaus dans toute son étendue.

Pour ce qui est des autres monuments de la ville, je dois dire que même si j’aime beaucoup leur aspect extérieur, leurs intérieurs ne sont pas de si grand intérêt. Attardez-vous-y si vous en avez vraiment le temps, ou si vous êtes bien sûr passionnés par l’histoire de la ville.

L’hôtel de ville (Rathaus) abrite deux salles prestigieuses. Même si elles sont esthétiquement très décevantes, elles rappellent des événements qui ont marqué la ville, comme l’un des passages des Nibelungen (légendes germaniques), et le mariage de l’empereur Leopold Ier de Habsbourg avec Eléonore Madeleine du Palatinat-Neubourg. Ce dernier eut lieu en 1676. Léopold Ier pouvait ne pouvait se marier à Vienne car sa deuxième épouse y était décédée la même année.

La cathédrale Saint-Etienne, très imposante par rapport aux dimensions des autres bâtiments de la ville, possède le plus grand orgue de cathédrale du monde !

Juste à côté, entrez dans le palais épiscopal au très bel escalier baroque.

Et des églises, des églises, des églises…

Quelques autres curiosités

La promenade de Cagnes-sur-Mer, construite pour célébrer le jumelage des deux villes, donne envie de mettre les pieds dans l’eau !

A côté, un immeuble à l’architecture épurée couvert de plaques de pierres volcaniques vertes, rappelle lui aussi l’architecture italienne, mais cette fois-ci plus récente.

Une des découvertes les plus originales que l’on peut faire dans la ville est le musée du teckel (oui, le chien !). Je ne m’y suis pas rendue, mais je connais des enfants qui ont adoré !

 

Informations pratiques

Pour se rendre à Passau depuis Vienne :

En voiture, comptez trois heures (pour 270 km).

En train, comptez 2h15 à 2h30, avec parfois un changement à Linz.

An vélo, comptez au moins 17 heures. Vous trouverez auberges et campings le long du Danube.

 

Jeu-concours

La question : Quelle grande impératrice autrichienne était la petite-fille de  l’empereur Leopold Ier ?

Si vous pensez avoir la réponse, écrivez-moi à pomelilou(arobase)gmail(point)com. Le premier ayant envoyé la bonne réponse se verra offrir un billet pour faire un tour de grande roue à Vienne !

Si vous aimez participer à des jeux-concours sur Vienne et l’Autriche, inscrivez-vous au Club !

 

Partagez cet article
69598833