Le cercle des arbres de vie de Cobenzl

Partagez cet article

Au détour d’une randonnée sur les hauteurs de Vienne, je tombai nez-à-nez avec un grand espace dégagé qui m’interpellait. Des arbres d’espèces différentes étaient disséminés ça et là d’une manière que je trouvai alors peu naturelle et peu esthétique. En m’approchant, je remarquai que tous ces arbres formaient un cercle parfait. Tout cela pouvait-il avoir un sens spirituel ? En plus, avec sa tribune, ce cercle fait penser à un amphithéâtre en pleine nature. Pouvait-il être le lieu de cérémonies particulières ? Dans ma tête, des images de sites préhistoriques ronds, des images de druides et de cultes dans les forêts se bousculaient. Il me fallait en savoir en plus.

Cela fut ne fut pas si difficile puisque ces arbres parlent. Ils racontent leur histoire, enfin celle que les Européens leur ont constituée. Là vous vous demandez certainement si je n’ai pas fait moi-même l’objet d’une cérémonie particulière. Il n’en est rien. Chaque arbre dispose d’un haut-parleur qui se déclenche dès que vous l’approchez, et la voix que vous entendez, c’est celle du très célèbre acteur autrichien Klaus Maria Brandauer. 

Le tout n’est pas l’œuvre d’un druide, mais d’une association qui œuvre à la protection de la forêt, Kuratorium Wald. L’idée de cet aménagement est de faire se rencontrer l’Homme, la culture et la nature en un même lieu. Vous me direz bien que l’idée n’est pas nouvelle, mais elle prend ici une forme très originale. En effet, le week-end et les jours fériés, les haut-parleurs diffusent à certaines heures de la musique classique ! (Cliquez ICI pour le programme) L’espace est également régulièrement le lieu de grandes fêtes, comme une fête de la courge (Kürbisfest), une fête de l’avent, une fête des abeilles, et même une fête typique du Vorarlberg, une fête des étincelles (Funkenfest), lors de laquelle on brûle une très haute construction de bois de sapin (certainement l’objet d’un prochain article).

En faisant le tour du cercle, on apprend à connaître 36 espèces d’arbres différentes, et si l’on se rapproche du centre, on en rencontre quatre autres, qui symbolisent les quatre saisons. Les 36 arbres en extérieur symbolisent quant à eux chacun une courte période de l’année. Ainsi, vous pouvez, selon votre date d’anniversaire, trouver votre arbre de vie selon l’astrologie celte (Eh bien les voilà les druides !). Pour ma part c’est un pommier, et cela tombe bien car c’est mon nom de famille. Un hasard ? Je n’en ai aucune idée !

Il reste tout de même un point énigmatique. Ce sont ces pierres placées comme du mobilier cérémoniel. Je n’ai trouvé aucune information à ce sujet ! L’œuvre de druides ?

Je vous invite en tout cas à découvrir cette ronde d’arbres. Elle se trouve sur la colline de Cobenzl, qui offre une vue magnifique sur Vienne, aux abords de la forêt viennoise, et sur un lieu-dit appelé « Am Himmel » (« sur le ciel ») ! C’est vrai que de là-haut, on se sent plus près des étoiles !

 

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

En transports en commun, avec le bus 38A (arrêt Cobenzl Parkplatz) à un petit quart d’heure à pied, avec le bus 39A (arrêt Sievering) pour une petite demi-heure à pied et en forêt, avec le tram 38 (arrêt Grinzing) pour une demi-heure de marche dans le quartier de Grinzing.

En voiture, le parking Bellevuewiese est à 10 minutes à pied, et celui de Cobenzl à 15 minutes.

Quand ?

Pour un moment musical

 

Partagez cet article

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *