Musikverein Wien

Le concert de Nouvel An… mon rêve se réalisera-t-il?

Partagez cet article

Je regardai hier le concert du Nouvel An de 2017 de l’orchestre philharmonique de Vienne (le Wiener Philharmoniker) avant de me coucher et me suis endormie avec les notes de la valse la plus célèbre, le Beau Danube bleu, qui ne cessaient de résonner dans ma tête. Il se trouve que ce concert mythique est donné chaque année, depuis 1939, par l’orchestre philharmonique de Vienne (le Wiener Philharmoniker) dans la salle principale du Musikverein (nom que l’on pourrait traduire par association des amis de la musique).

Depuis quelques années, je rêve de fouler les étoiles au nom des compositeurs les plus illustres incrustées sur le parvis du Musikverein et de me rendre dans la grande salle, également nommée salle dorée (je préfère d’ailleurs cette dernière appellation, le côté étincelant participant grandement aux caractéristiques de mon rêve princier) pour admirer les musiciens de l’orchestre philharmonique de Vienne, un des plus réputés au monde, menés par un chef d’orchestre parmi les plus renommés du moment et choisi par leurs soins.

Il n’y a pas de période définie pour rêver… certes ! Mais pourquoi publier un article sur un concert de Nouvel An en février ? Je continuerai bien à en rêver dans 11 mois… C’est vrai mais vous allez tout de suite voir où je veux en venir.

étoile de Brahms devant le Musikverein

Sa renommée lui vient pour beaucoup du petit écran. En effet, en 1958, les télévisions du monde entier ont commencé à le diffuser. En France, la chaîne France 2 le programme chaque 1er janvier à partir de 11h15. Je suis certaine que plusieurs d’entre vous l’ont d’ailleurs déjà visionné à distance. La mise en scène de ce spectacle mythique est chaque année la même. Devant un public toujours très élégant, l’orchestre philharmonique de Vienne enchaîne des pièces classiques principalement de la célèbre famille de compositeurs Strauss (Johann Strauss père, fils, Josef Strauss et Eduard Strauss) mais également d’autres compositeurs célèbres et qui ont en général marqué l’histoire musicale autrichienne. Ainsi le concert du nouvel An de cette année a débuté avec un morceau de Franz Lehár, compositeur de la Veuve Joyeuse dont je vous ai déjà parlé. Je pense que le fait de vivre à Vienne m’a rendue plus sensible à cette musique, en général témoin d’une époque de l’histoire autrichienne.

La fin du concert est pour moi le point culminant de l’événement et le public entre littéralement en scène. L’orchestre entame donc la célèbre valse du Beau Danube bleu, aussitôt interrompue dès la première note par les applaudissements du public. J’avoue que j’aime avoir l’impression de participer en tant que spectateur à ce qui se déroule sous mes yeux, j’aime quand les artistes sollicitent les gens venus les voir. C’est peut-être ce qui rend ce Neujahrskonzert aussi magique. Le chef et les musiciens souhaitent alors une bonne année au public. Je me suis amusée à regarder les annonces des années passées, toujours formelles et pourtant chaque fois uniques. A cette fameuse pièce succède la Marche de Radetzky, marche militaire viennoise composée par Johann Strauss père et que vous connaissez très certainement. Au moment du refrain, le public tape joyeusement dans les mains et il s’en dégage à mon sens une atmosphère particulièrement enjouée et légère.

J’ai donc décidé de réaliser mon rêve et de me procurer des places pour le prochain concert ! En m’y prenant quasiment un an à l’avance, je pensais assurer mes arrières. Ce n’est qu’en partie vrai. En effet, pour obtenir des places, il faut participer à un tirage au sort auquel vous devez vous inscrire avant le 28 février (les inscriptions ont débuté le 1er février mais la date à laquelle vous effectuez la demande n’a aucun impact sur votre chance d’avoir des tickets). Vous avez la possibilité de demander des places pour la première le 30 décembre à 11 heures, le concert de la Saint Sylvestre le 31 décembre à 19h30 et le concert du Nouvel An le 1er janvier à 11h15. Le prix des places varie suivant la date choisie. Pour le concert du 30 décembre, il faut compter entre 20 et 450€ par personne, pour le 31 décembre entre 25 et 800€ et pour la fameuse représentation du 1er janvier entre 35 et 1090€. Vous avez la possibilité de demander des places pour chacun des 3 spectacles, au maximum 4 pour les deux premières représentations et au maximum 2 pour le concert du 1er janvier.

Si vous n’avez pas la chance d’obtenir de places pour le fameux concert du Nouvel An, n’hésitez pas néanmoins à regarder le programme proposé par le magnifique Musikverein, une des plus belles salles de concert au monde et résidence de l’Orchestre philharmonique de Vienne.

Ainsi j’espère vous croiser le 1er janvier 2018 dans la salle Dorée…

Partagez cet article

Vous pourriez également aimer...