La fête de la cornouille (Dirndlkirtag)

Partagez cet article

Il y a peu, je vous présentai la vallée de la Pielach, surnommée « Dirndltal » en allemand, la vallée de la « Dirndl ». On se demande bien évidemment d’où vient l’association de cette vallée avec ce vêtement traditionnel si typique. Il se trouve qu’en Autriche, on appelle aussi « Dirndl » les fruits du cornouiller, de petites baies rouges sucrées et acidulées. Dans cette vallée située au sud de St-Pölten, on a conservé la coutume de récolter ces baies et d’en faire de nombreux produits. C’est donc tout naturellement qu’on la surnomme « la vallée de la cornouille ».

Comme coutumes et traditions riment avec festivités, la vallée de la cornouille a sa fête, le « Pielachtaler Dirdnlkirtag ». Elle a lieu tous les ans fin septembre dans l’une des communes de la vallée. C’est ainsi que je découvris Rabenstein an der Pielach l’an passé et que je me lançai dans le tour de la vallée à pied. Cette année, 2023, elle a lieu samedi 23 et dimanche 24 septembre à Kirchberg an der Pielach. Si vous en avez le temps et l’envie, je vous invite à faire une randonnée pour vous y rendre. Kirchberg se trouve sur les étapes 3, 7 et 8 du tour de la vallée de la Pielach, dépaysement garanti avant la fête.

Le programme de la fête

Ici on boit, on mange et on pense Dirndl ! Une grande scène est dressée en plein cœur du village pour accueillir des animations qui se succèdent le samedi et le dimanche. On commence le samedi matin par le défilé des délégations des différents villages de la vallée et de St. Pölten, ainsi que de la délégation invitée de Bosnie-Herzégovine (Drvar-Banjaluka). Ensuite se succèdent orchestres, danseurs, groupes de musique et défilé de Dirndl (le vêtement cette fois-ci) sur la scène. Le dimanche matin, une messe spéciale est donnée et les festivités reprennent avant l’élection de la meilleure eau-de-vie, du meilleur sirop ou de la meilleure confiture à base de cornouille (le choix du produit fini change tous les ans). Sur place, on trouve de très nombreux stands pour étancher sa soif et bien sûr la cornouille est à l’honneur : Dirndlsturm, Dirndlspritzer, Dirndllikör, Dirndlbrand, Dirndlsaft… Côté restauration, on trouve surtout des mets autrichiens populaires, mais je vous recommande en dessert de ne pas passer à côté des Knödel à la cornouille !

Les stands de producteurs se succèdent aussi pour repartir avec une bouteille de sirop, de liqueur ou d’eau-de-vie de cornouille et un pot de confiture ou de quelque autre produit comestible fait à base de cette baie succulente.

Programme du week-end.

Comme pour toute fête traditionnelle ayant pour objet une production locale, la fête de la cornouille présente chaque année sa reine de la cornouille (Dirndlkönigin), ambassadrice du fruit pour l’année. Ici, elle est même assistée d’une princesse (Dirndlprinzessin) !

Très fière de ma photo avec ces personnalités royales

Décorations avec de petites branches de cornouiller

Comment s’y rendre ?

Depuis Vienne, comptez 1h30 de trajet en voiture. Le trajet s’effectue très bien en train avec un changement à St. Pölten, ce qui peut être l’occasion de faire un tour dans la ville. Comptez 1h30 de trajet ou 2h si vous prenez un train régional entre Vienne et St. Pölten pour profiter des billets avantageux. Les trains pour St. Pölten se prennent à Hauptbahnhof, Meidling, Westbahnhof (Westbahn et trains régionaux) et Hütteldorf (trains régionaux). A St. Pölten, vous embarquez dans le fameux Mariazellerbahn qui est caché au bout du quai n°1. Un train toutes les heures pour Kirchberg. Horaires des trains.

Crédits photos : Céline Jankowiak & Amélise

Autres fêtes et festivals en Autriche

Partagez cet article

Vous pourriez également aimer...