Partagez cet article

L’an dernier, je proposai en novembre un parcours commémoratif sur la Nuit de Cristal, ou plus exactement sur le pogrom de novembre 1938 dans le 20ème arrondissement de Vienne. Ce pogrom, qui s’étendit dans tout le Reich allemand d’alors, sonna le début des déportations massives des personnes juives dans des camps de concentration, puis dans des camps d’extermination.

Cette année, je vous invite de nouveau à prendre part à une telle démarche, mais cette fois-ci dans le 15ème arrondissement. Vous trouverez des informations détaillées concernant ce parcours commémoratif à la fin de l’article.

Lorsque j’effectuai le parcours avec un groupe l’an dernier pour la première fois, c’était en matinée. Devant l’emplacement de l’une des anciennes synagogues, l’une d’entre nous remarqua un pylône couronné d’une structure métallique assez originale, et elle me demanda ce que cela pouvait bien être. Je lui répondis que je n’en avais aucune idée et qu’il s’agissait sans doute d’un relais pour je ne sais quelles ondes. Lors du parcours commémoratif du soir, nous eûmes la chance d’avoir parmi nous une journaliste qui nous expliqua qu’il s’agissait d’une installation artistique qui était là pour commémorer la destruction des synagogues et des salles de prières qui eurent lieu lors du pogrom de novembre 1938. Il y en a 25 en tout, parsemées dans toute la ville devant des synagogues et des salles de prières disparues. Elles prenaient ainsi toute leur place dans le parcours que nous étions en train d’effectuer.

Je m’interrogeai cependant sur le fait que nous n’ayons pas compris la signification de cette installation le matin même. Si vous voyez ou que vous avez déjà vu l’une de ces installations, je suis certaine que vous comprendrez. On ne remarque l’étoile de David qu’en la regardant du dessous, et au mieux le soir, lorsqu’elle est éclairée. C’est bien dommage, mais si l’on souhaite en savoir davantage, il y a un petit texte explicatif sur le poteau, avec un code QR qui permet lorsqu’on le scanne de voir une reproduction de l’intérieur de la synagogue telle qu’elle était avant sa destruction. Ces installations, baptisées « OT », ce qui signifie « symbole », ou encore « signe », en hébreu, sont le fruit d’un projet du musée juif de Vienne qui vit le jour l’an dernier, à l’occasion des 80 ans du pogrom. Une belle initiative pour se recueillir, même si elle aurait mérité être moins discrète.

Informations pratiques

Le parcours commémoratif sur le pogrom de novembre 1938 dans le 15ème arrondissement de Vienne aura lieu dimanche 3 novembre à 14h et à 17h, ainsi que dimanche 17 novembre à 17h. Si vous souhaitez y participer, je vous prie de m’écrire à pomelilou(arobase)gmail(point)com en me faisant part de la date et de l’horaire qui vous convient le mieux, ainsi que du nombre de participants que vous inscrivez.

Durée du parcours : 1h15 à 1h30.

Point de rendez-vous : La station de métro Langenfeldgasse (lignes de métro U4 et U6).

Fin de la visite à la gare et station de transports en commun Westbahnhof.

Participation gratuite.

Partagez cet article
69598833