Straßburg, l’Alsace en Carinthie

Partagez cet article

Comme il y a deux ans, quand je vous invitais à aller voir des cigognes dans le Burgenland, je vous propose de nouveau un défi autour de l’Alsace en vous rendant dans la commune de Straßburg en Carinthie.

Pourquoi on y va ? Parce que Straßburg, c’est aussi l’orthographe allemand de Strasbourg, la capitale historique de l’Alsace et de la région Grand Est.

Le défi : Vous rendre à Straßburg et vous y prendre en photo. Vous avez jusqu’au 20 juin 2024 pour réaliser ce défi. Pour qu’il soit validé, il faut que la photo soit prise au choix avec un panneau d’entrée de la commune, devant ou dans l’ancienne forteresse ou avec la fontaine de la place du village. Envoyez ensuite votre photo à pomelilou[arobase]gmail[point]com, sur messenger ou sur Instagram (photos et vidéos ne seront pas partagées et ne seront vues que par moi). Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi les publier sur l’événement Facebook dédié au défi afin d’en faire profiter plus de monde. Vous pouvez aussi mettre un message sur cet événement si vous cherchez du monde pour relever le défi avec vous.

Tous les participants du défi seront conviés à se retrouver lors de la fête de la musique organisée à Vienne dans le Servitenviertel jeudi 20 ou vendredi 21 juin 2024.

Que faire à Straßburg ?

Straßburg signifie littéralement « le château fort de la route (ou des routes) » et il y a bien un ancien château fort qui domine la vallée et bien sûr la route.

Il est désormais appelé « Schloss » et sa visite vaut le détour. Il abrite une magnifique cour Renaissance et un musée des arts et traditions populaires. Le musée n’a pas un si grand intérêt mais l’entrée n’est pas très chère et permet aussi d’accéder à la galerie, à la chapelle et aux quelques expositions disséminées dans l’édifice.

Le musée possède une collection très originale d’instruments servant à fumer tabac et drogues (horaires, gratuit avec la Kärnten Card). Sur place, on trouve aussi un restaurant avec une terrasse qui offre un très beau panorama et en contre-bas du château un petit parc animalier avec des chèvres.

Si vous vous y rendez depuis la place principale du village, empruntez la rue de l’église, au bout, vous verrez un petit panneau vert indiquant le chemin à prendre à pied « Fußweg zur Burg ».

Comment se rendre à Straßburg depuis Vienne ?

En voiture, comptez au moins 3h de route.

En transports en commun, comptez 3h50 de voyage. Vous prenez d’abord un train pour Treibach-Althofen (3h30 de trajet), puis le bus 5377 (17 minutes de trajet) pour « Straßburg Hauptplatz ». Il y a un bus toutes les heures en semaine, mais ceux-ci sont moins fréquents en période de vacances scolaires. Le week-end et les jours fériés, il y a 3 allers-retours dans la journée, mais il faut prévenir au plus tard à 19h la veille que l’on veut prendre le bus en appelant au 0664 814 12 66.

Si vous décidez de séjourner comme je l’ai fait dans les environs, notez que la belle petite ville de Friesach, située à 20 km de Straßburg, est à 3h30 de train de Vienne et Klagenfurt, située à 42 km de Straßburg, à 4h de train de Vienne. Horaires des trains. Horaires des bus.

Vous trouvez cela chouette de voyager plutôt en train qu’en voiture ? Renseignez-vous sur le Klimaticket ! Ici mon expérience.

Que faire dans les environs de Straßburg ?

Lorsque j’ai passé un week-end dans les environs, j’ai voulu visiter la région le plus possible et fut surprise du nombres d’endroits intéressants qu’il y a à découvrir dans la région. Je vous livre là quelques recommandations. On peut bien sûr découvrir la capitale de la Carinthie, Klagenfurt, qui est située au pied du Wörthersee. J’avais dormi à Friesach (ici mon article sur Friesach), une jolie bourgade qui possède encore quelques fortifications, avec une partie des douves en eau, trois petits châteaux forts en ruine ravissants et des églises romanes très impressionnantes. Vous ne pourrez pas ne pas le voir dans le paysage, la forteresse de Hochosterwitz et ses 14 portes à franchir pour parvenir au château (ici mon article sur la forteresse). Juste après Straßburg, il y a la magnifique cathédrale de Gurk (je n’ai jamais vu autant de colonnes dans une crypte, ici mon article sur la cathédrale). L’église de Maria Saal vaut également le détour. On voit aussi dans le paysage une colline de vignes surmontée d’une vaste ruine. Il s’agit d’un complexe de la marque de montres et bijoux Jacques Lemans. Personnellement, j’ai trouvé l’exposition et la montée au château d’aucun intérêt, mais j’ai beaucoup aimé prendre un verre au pied des vignes dans leur restaurant aux allures de Heuriger chic (site Internet).

Sortie à vélo le long de la Gurk

Si vous souhaitez aussi rester à Friesach, sachez que vous pouvez aisément vous rendre depuis cette petite ville à Straßburg en vélo. C’est d’ailleurs dans le guide vélo de la Carinthie de la maison d’édition dans laquelle je travaille que j’ai découvert l’existence de Straßburg. 20 km séparent Friesach de Straßburg à vélo et l’itinéraire comprend beaucoup de voies cyclables et aucune montée ou descente signifiante, mais peu d’ombre. Notez que si vous faites 4 km de plus sur cette véloroute (Glan-Gurk-Radweg), vous arrivez à la cathédrale de Gurk.

Autres articles sur la Carinthie.

Partagez cet article

Vous pourriez également aimer...