L’œuvre d’art du crépuscule

Partagez cet article

Depuis quelques semaines, il fait nuit avant 20h. Je vous ai déjà parlé du choc que cela me fait à la fin de l’été, mais aussi de ma passion pour les balades de nuit. Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous l’une de mes dernières découvertes nocturnes faite dans le centre historique de Vienne.

Du Freyung, très jolie place du centre-ville, je rejoignais am Hof, place moins jolie mais intéressante aussi. Le trottoir de gauche était alors envahi de fumée !

Si vous souhaitez garder le suspens de cette mise en scène jusqu’à ce que vous la découvriez de vos propres yeux, arrêtez-vous là et rendez-vous à la fin de l’article pour les informations pratiques. Lisez la suite de l’article sur place 😉

Si vous souhaitez tout savoir avant de vous rendre sur place pour examiner ce phénomène, poursuivez votre lecture !

Cette fumée jaunâtre qui part de la place n’est pas le produit d’un feu, mais d’une installation artistique. De toute façon soyez rassurés, une caserne de pompiers se trouve juste à côté du bâtiment en fumée ! Ce bâtiment moderne est le siège de l’entreprise d’électricité autrichienne Verbund. Comme nombre d’entreprises, Verbund se constitue une collection d’œuvres d’art, pour faire du mécénat et des investissements rentables. C’est ainsi qu’elle commanda à l’artiste islandais danois Ólafur Elíasson une œuvre pour agrémenter sa façade et l’espace public qui l’entoure. Ólafur Elíasson, ou plutôt son studio, installa ainsi l’œuvre Yellow Fog (brouillard jaune) sur place en 2008. Le studio Ólafur Elíasson est l’un des studios d’artiste actuellement les plus importants au monde, avec une équipe d’environ 80 personnes, et une très grande renommée internationale.

Cette œuvre, faite de fumée et de lumière, vit à Vienne une seconde vie puisqu’elle prit temporairement place le long de la façade du musée juif de New York en 1998 avant d’être rangée. Ce qu’il y a de très particulier avec Yellow Fog, c’est qu’on ne peut le voir qu’une heure par jour, au moment du crépuscule. Un nuage de fumée est envoyé du sol toutes les 3 minutes pendant 40 secondes. On a l’impression que le bâtiment se consume. La fumée, éclairée par des néons jaunes en transporte la couleur. C’est là que se concentrent les réflexions de l’artiste. Ólafur Elíasson s’intéresse à la déformation de la lumière et aux différents effets qu’elle peut produire à travers la matière et son environnement. Ce brouillard artificiel sert ainsi d’écran à la lumière jaune. Elle prend grâce à lui beaucoup plus d’importance sur la place. Une installation véritablement théâtrale !

Voilà comment l’on peut au détour d’une balade nocturne découvrir le travail d’un des artistes majeurs de notre temps.

 

Informations pratiques

Adresse : 6a Am Hof (en plein centre de Vienne)

Quand s’y rendre ? Au moment du crépuscule (horaires précis de la mise en marche de l’installation sur le site de Verbund).

 

Partagez cet article

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *