La fête de l’abricot, un must de la Wachau

Partagez cet article

Je vous vois déjà souriant derrière votre écran à la lecture de ce titre et vous demandant si je vais un jour me remettre à écrire quelques articles sérieux. Celui-ci est cependant bien sérieux, aussi sérieux que cette fête qui a lieu depuis 1950 à Spitz an der Donau, l’un des plus beaux villages de la Wachau, à une heure de Vienne en voiture.

La région vaut bien  sûr le détour pour ses vignes se déversant sur le Danube, ses vignerons et ses Heuriger, mais mêler sa visite à la fête de l’abricot, Marillenkirtag, la rend encore plus charmante et exotique. La spécialité de la Wachau après la culture de la vigne est en effet celle de l’abricot, Marille en allemand, enfin en allemand pratiqué en Autriche. En Allemagne, on dit Aprikose, terme qui se rapproche d’ailleurs bien du français. Les vergers d’abricotiers occupent la plupart du temps le bas des coteaux de cette magnifique région viticole. Si vous avez en plus vous-même de la visite, profitez-en. Immersion dans le folklore autrichien assuré !

Il s’agit d’une très belle fête de village qui occupe tout le centre de Spitz avec une scène pour les musiciens, chanteurs et danseurs folkloriques et de nombreuses tables qui attendent gentiment que vous veniez vous poser sur leurs bancs. Je tiens à vous prévenir qu’il est difficile de ne pas y rester plusieurs heures. Tous les stands vous offrent des spécialités à l’abricot. Vous n’en aurez jamais vu autant ! Du gâteau au fameux knödel, du jus au schnapps, et à bien d’autres curiosités. Il y a bien sûr aussi de quoi vous restaurer et étancher votre soif à l’autrichienne.

A ne pas louper !

Le « Marillenknödel Automat »

Faim ou pas, il vous faut acquérir votre jeton et faire la queue pour ce distributeur géant de knödel sucrés à l’abricot. Cette attraction est loin de n’être réservée qu’aux enfants et vous permet de découvrir ou redécouvrir une véritable tradition culinaire autrichienne.

König Marillus et Prinzessin Aprikosia

Durant la fête vous devez absolument prendre en photo, embrasser ou tomber sur le roi de l’abricot et sa princesse, jeunes ambassadeurs de cette production locale. Je vous avais bien dit que cette fête était on ne peut plus sérieuse !

Informations pratiques

Cette année du 20 au 22 juillet 2018.

Entrée de 8 euros à partir de 16 ans.

Vous pouvez regarder le programme.

Diesen Beitrag gibt es auch auf Deutsch zu lesen oder anzuhören!

Partagez cet article

Vous pourriez également aimer...