Randonnée, alpages et chute d’eau (2ème épisode dans le massif du Schneeberg)

Partagez cet article

Une des toutes premières sorties dont je vous parlai sur le blog il y a 5 ans se déroulait sur le massif montagneux du Schneeberg. On peut y faire une multitude de randonnées et autres activités. Je vous propose aujourd’hui de découvrir des alpages et une chute d’eau avec une randonnée.

Le Schneeberg est le plus haut massif montagneux de Basse-Autriche, culminant à 2076 mètres d’altitude. Le point culminant de la randonnée que je vous propose se situe quant à lui à environ 1230 mètres d’altitude. Comptez 4 heures de marche pour cette randonnée de niveau moyen. Je vous donne aussi des options pour la raccourcir et même profiter de l’endroit sans presque aucun effort !

La randonnée commence au niveau de l’arrêt de bus de Sonnleiten, petit hameau très mignon de Puchberg am Schneeberg. On suit la direction de la chute d’eau de Sébastien (Sebastian-Wasserfall). Ne vous attendez pas à une chute d’eau extraordinaire. Disons qu’elle est rafraîchissante. 😉

C’est là que l’ascension commence en suivant le chemin marqué en bleu. On monte on monte à travers la forêt et on longe en partie un cours d’eau. Quand notre chemin bleu croise le chemin rouge, on prend le rouge sur notre gauche et… on continue de monter pour arriver à un croisement avec un grand nombre de panneaux jaunes sur notre gauche. On y reviendra d’ici peu mais on continue un peu car on arrive sur la superbe prairie Mamauwiese. En ce moment on y voit de nombreuses vaches, que l’on entend d’ailleurs de loin grâce à leurs cloches.

Avancez-vous autant qu’il vous plaira avant de revenir au niveau du croisement avec tous les panneaux jaunes dont certains indiquent « Almreserlhaus » et « Edelweiβhütte » (deux auberges dans lesquelles on pourra se restaurer). On poursuit là notre ascension en forêt en suivant toujours le sentier balisé en rouge. Ca monte et on commence peut-être même à se demander si ces auberges existent bien, mais voilà que l’on tombe sur de magnifiques alpages qui nous laissent bouche bée. Le clou de la randonnée !

On peut faire une pause dans l’une des deux auberges puis on repart en prenant le sentier balisé cette fois-ci en jaune en suivant la direction de Losenheim. On traverse ainsi les alpages et en ce moment on peut faire de nombreuses rencontres bovines.

Une fois arrivé sur la petite route, on poursuit le long de la route (très peu fréquentée) en passant le long du parking des remontées mécaniques. Le long de la route, on trouve aussi deux endroits pour se restaurer et on passe au pied d’un château en ruines. Après être passé au-dessus d’une rivière, on pense bien à prendre le chemin qui s’ouvre un peu plus loin sur la gauche. Il nous fait passer au milieu des prés et de vergers pour retrouver notre chemin de départ avant la chute d’eau.

Cette randonnée peut se faire en toute saison (donc même avec la neige hivernale) !

Alternatives

Pour une montée plus courte et une randonnée un peu moins longue, vous pouvez faire demi-tour à la chute d’eau et suivre l’itinéraire que je vous propose dans l’autre sens jusqu’aux auberges.

Pour ne faire qu’une balade, rendez vous à la chute d’eau puis rebroussez chemin et allez prendre le télésiège de Losenheim en suivant l’itinéraire que je vous propose dans l’autre sens. Vous pourrez ainsi profiter des alpages sans verser une seule goutte de sueur et sans fatiguer vos genoux.

Mon coup de cœur

Certainement parce que j’ai grandi dans une ferme élevant des charolaises, j’ai été captivée par les petites constructions en planches de bois permettant de quitter une prairie occupée par des vaches. Je vous propose donc une petite série de photos des diverses installations.

J’ai choisi cet itinéraire lors de ma pause déjeuner dans l’un des guides de randonnée de la maison d’édition dans laquelle je travaille. Je dois dire qu’après cette randonnée j’ai envie de toutes les faire. 😉

Wiener Hausberge, Verlag Esterbauer, 14,90 €, IBSN: 978-3-85000-530-2

Informations pratiques

Comment se rendre sur place depuis Vienne ?

En transports en commun, comptez environ 1h45. Prenez d’abord un train pour Wiener Neustadt (très fréquents). En gare de Wiener Neustadt prenez le train pour Puchberg am Schneeberg (47 minutes de trajet, un train toutes les heures). Pensez au billet de train de groupe (très économique). A Puchberg vous en avez pour quelques minutes en bus, une dizaine de minutes à vélo (peu de reliefs) ou 45 minutes à pied pour arriver à Sonnleiten. Le bus 350 qui part de la gare de Puchberg s’arrête à Sonnleiten et sur le parking du télésiège. Il y a un bus toutes les deux heures les samedis, dimanches et jours fériés. Le premier depuis la gare est à 8h30 et le dernier depuis le télésiège pour rentrer à 18h16 (horaires précis sur le site de VOR).

En voiture, comptez environ 1h15 de trajet (environ 80 km). Pour se garer, il y a un parking indiqué situé juste avant la chute d’eau. Adresse : Wasserfallweg. S’il est complet ou si vous souhaitez commencer au niveau du départ du télésiège, cette dernière a un grand parking. Adresse : Losenheimer Strasse 103, 2734 Puchberg am Schneeberg.

Si vous avez la Niederösterreich-CARD, vous disposez d’un billet à la journée pour utiliser le télésiège et du parc de glisse pour enfant. Si vous n’avez pas la Niederösterreich-CARD, il est peut-être temps de la prendre… 😉

Autres articles sur les Alpes viennoises (Wiener Alpen)

Ca tremble à Vienne (Tremblements de terre récurrents)

Une baignade impériale à Bad Fischau

Et si j’allais faire du ski demain

Randonnée, train de la salamandre et brioche traditionnelle (1er épisode dans le massif du Schneeberg)

Partagez cet article

Vous pourriez également aimer...