A la découverte de Seestadt, ville nouvelle dans la ville

Partagez cet article

Seestadt est un quartier de Vienne qui a commencé à sortir de terre en 2010 dans le 22ème arrondissement, Donaustadt. S’y rendre est l’occasion de voir comment se construit et se constitue un nouveau quartier de métropole. L’achèvement des bâtiments planifiés est prévu pour 2028 et comportera plus de 10 000 logements. Cela en fait l’un des plus gros complexes urbains actuellement en construction en Europe. Pour les amateurs de ballets de grues, pelleteuses et engins de chantier en tout genre, le spectacle va donc durer encore un peu. Profitons-en !

Je vous recommande de vous y rendre en métro (U2 Seestadt), surtout si vous ne vous y êtes pas encore allés. On passe des champs aux tours de verre et de béton de manière inattendue. Cela donne l’impression d’avoir fait un long voyage, mais on est toujours dans la ville de Vienne, qui a sacrifié une partie de ses terres agricoles [LIEN] pour répondre au défi de l’augmentation de sa population actuelle et à venir.

La ville du lac

Seestadt signifie littéralement la ville du lac. Attrayant ! Et c’est vrai qu’il y en a un. Il est artificiel et pas très étendu mais on peut librement s’y baigner et la couleur que prend son eau est vraiment magnétique. Il faut toutefois se préparer à affronter un vent bien fort, qui est malheureusement très fréquent sur cette plaine. Pour ce qui est de l’architecture des lieux, ne vous attendez pas à quelque chose de balnéaire. Nous avons là des immeubles qui se développent en hauteur et que l’on pourrait retrouver dans n’importe quelle ville du monde.

L’originalité de Seestadt

Selon moi, elle réside pour le moment dans les dénominations de ses noms de rue. Outre Sonnenallee, Seestadtstraße et Seestadtpromenade, des noms plutôt sans caractère, ses rues sont toutes dédiées à des femmes qui ont marqué l’histoire occidentale. On compte parmi elles deux Françaises, Edith Piaf et Simone de Beauvoir. Je vous invite d’ailleurs à relever le défi de l’automne dans la rue Edith Piaf. 😉

Une ville pleine de promesses

Quand on entend parler de Seestadt, du moins dans la communication officielle, on ne cesse d’entendre des mots évoquant la nouveauté, l’avenir, le vivre ensemble, mais lorsque l’on s’y promène, on a plutôt l’impression d’être dans une ville fantôme sans personnalité, avec peu de verdure et de chaleur. Je suis curieuse de voir comment cela évoluera et quel visage aura Seestadt dans 10, 20, 30 ans. Arpenter le quartier peut paraître quelque peu morose actuellement, probablement car il n’est pas encore très vivant, mais c’est aussi là que l’on peut se rendre compte des efforts ou non des autorités publiques pour y faire venir des visiteurs.

Je vous invite en tout cas vivement à découvrir Seestadt et ainsi la manière dont on peut façonner l’espace public de demain. Vous pouvez aussi poursuivre la balade dans les champs qui entourent le quartier. Le rundumadum passe aussi près de là et la Lobau (partie viennoise du parc national Donau Auen) est également dans les environs. Le bus 88B s’y rend directement (arrêt Kaposigasse).

Informations pratiques

Visites guidées gratuites du quartier sur demande.

Comment s’y rendre en transport en commun ? Directement en métro, terminus de la ligne de métro U2, « Seestadt ».

Partagez cet article

Vous pourriez également aimer...